Côte d’Ivoire: Il faut préparer l’après retour du président Gbagbo et de Blé Goudé.

Le retour du président Gbagbo et de Blé Goudé devient probable et certain. La date sera connue sous peu et toutes les autorités se joignent à la danse pour la sécurité de tous. La question que nous nous posons, et s’ils arrivaient, que feraient les ivoiriens, en tout cas pour certains ?

Retour imminent du président Gbagbo et de Blé Goudé

Tout le monde a lutté pour la libération de ces deux grands prisonniers et c’est chose faite. Ils vont bientôt rentrer et la fête va durer deux à trois jours. La liesse populaire sera la seule manière au peuple de leur manifester leur joie. Mais quand ils seront là, qu’est-ce que beaucoup d’ivoiriens feront après, puisque leur retour n’est pas source d’emplois et de revenus ?

La joie universelle qui incombe à cette belle arrivée, les deux grands prisonniers verront l’effervescence populaire de l’aéroport et sur toute l’étendue de la voirie, serait signe de joie retrouvée pour décrisper l’atmosphère.

Le président Gbagbo et Blé ne viennent pas pour faire la réconciliation, mais ils y participeront considérablement pour que celle-ci soit effective, mais après, comment certains feront surtout, la diaspora ivoirienne ? Beaucoup en ont fait un véritable job et maintenant, c’est chose effective, il faut rentrer dans les casernes pour s’offrir de nouvelles perspectives d’avenir.

 Ce n’est pas évident que ceux qui viennent d’arriver, l’état doit leur ouvrira les vannes pour leur réinsertion sociale et professionnelle. C’est pourquoi, il faut redoubler de nouvelles stratégies pour faire bouillir la marmite, car le président Gbagbo en aura besoin, pour le reste de la bataille.

Mais une chose est certaine, le président Gbagbo et Blé Goudé, sont véritablement attendus pour déclencher de nouveaux espoirs aux ivoiriens.

Hier, le ministre de la réconciliation nationale, KKB a accompagné à cet effet une délégation du FPI conduite le Pr Assoa Adou chez le ministre de l’intérieur pour les modalités pratiques liées à leur sécurité, au jour de leur arrivée et durant tout le reste.

Les ivoiriens vont à nouveau se rapprocher. Si déjà au sommet de l’état des dispositions sont prises, c’est donc proche le retour des « messies ». Gloire leur soit rendue.

Maintenant songeons à voir comment en tirer profit pour des insertions professionnelles et cela aussi, dépendra du gouvernement que tous les ivoiriens regardent et écoutent.

                                                                  Joël ETTIEN

                          Directeur de publication : businessactuality.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.