Le discours d'entrée du président Ouattara a failliA LA UNE AFRIQUE 

Côte d’Ivoire: Qui sera le successeur du président Ouattara en 2025 ?

Qui sera le remplaçant du président Ouattara, posons-nous la question dès maintenant ? C’est à partir de ces dires que nous nous posons la question de savoir qui sera celui-là qui lui succédera. A la mort de Gon Coulibaly, pendant qu’il pleurait, il avait laissé entendre, répondant à ses détracteurs, que former un homme d’état n’était pas chose aisée et facile et qu’il aurait mis plus de 10 ans pour former son fils Gon Coulibaly. C’est ainsi qu’il s’est vu dans l’obligation de prendre, un autre mandat. C’est dans ce même élan que tous les ivoiriens ont cru qu’au regard des services rendus et son accointance légendaire, Hamed Bakayoko, ferait l’affaire et lui aussi, la mort l’a emporté trop tôt.

Qui succédera au président Ouattara ?

En public, certains cadres de sa formation politique, le RHDP, ont commencé à préparer l’esprit des ivoiriens à accepter un autre mandat de leur mentor. Ils le font savoir en tout cas; Touré Mamadou, Légré, ont donné le ton. Pendant ce temps, l’intéressé observe. Dans les journaux, il court plus vite pour annoncer son retrait de la politique, mais certains lui feront croire que sans lui le pays irait à vau l’eau.

On suppose toujours en tenant compte de ses dires qu’après le décès de ses deux premiers ministres, il a eu le temps de former plusieurs au lieu d’un seul pour l’obliger à revenir encore sur sa décision. Si le poste de premier ministre est un passage pour devenir président de la république, donc logiquement Patrick Achi serait le dauphin de facto. Cependant, est-ce qu’il peut faire l’unanimité au sein de sa formation politique ? Il est un transfuge du PDCI RDA.

Son jeune frère appelé affectueusement Photocopie (pour leur ressemblance), se remue dans l’antichambre pour tenter cette aventure. Il communique, mais les ivoiriens ne le voient pas en seigneur. Il assume des hautes fonctions de la sécurité et de la défense, mais est-ce que ça sera suffisant ?

En bref, il est temps que le président donne des indices pour le portrait robot de son successeur pour jauger l’aura de ce dernier. Mais pour ceux qui connaissent le président Ouattara, il préfère surprendre aux derniers moments. Tient-il compte de l’évolution du temps ?

Comme il nous le faisait remarquer, un observateur de la vie sociopolitique ivoirienne, « il ne faudrait que le président Ouattara tarde à montrer son remplaçant, car si les deux grandes têtes de pont de la politique ivoirienne se mettaient ensemble, Gbagbo et Bédié, et que les élections se passent bien, il sera difficile à Ouattara de les battre ».

Président Ouattara qui sera donc votre représentant en 2025 ?
                                                 

 Joël ETTIEN
            Directeur de publication: businessactuality.com

Related posts

Leave a Comment