Côte d’Ivoire: un autre appel du pdci rda à l’endroit de Bédié et de Ouattara, lancé par le doyen Allou Konan.

Le conseiller du président Bédié, Allou Konan l’invite à rejoindre le RHDP.

Pourquoi le doyen Allou Konan veut que Bédié rejoigne le RHDP?

Le PDCI RDA prépare doucement, les esprits de ses militants. A la veille des présidentielles dont il n’a aucun membre dans la commission électorale indépendante, la CEI et à laquelle, il veut maintenant participer, les stratégies se mettent en place.

Dans leur incapacité à affronter ces élections pour essuyer la honte qui risque de faire fondre leur parti politique, déjà, certains sont entrain de prendre toutes leurs dispositions pour se mettre à l’abri au cas où le président Bédié s’entêterait à y aller. C’est le cas de l’ancien député de Bouaké, M. Allou Konan qui envoie un message fort à son président Bédié.

L’ancien député de Bouaké, appelé affectueusement le doyen, M. Allou Konan a appelé les présidents Bédié et Ouattara à une entente pour dit-il, sauver la Côte d’Ivoire. Le doyen des cadres de Bouaké dont la voix porte, est toujours préoccupé par la situation sociopolitique de son pays. Pour ce doyen, il ne comprend pas les raisons qui peuvent déchirer l’alliance entre les enfants du président Houphouët Boigny et qu’en dépit de tout ce qui a été raconté, le rapprochement est encore possible. N’oublions pas qu’il fait partie des conseillers proches et très écouté du président Bédié.

Pour ceux qui prêchent la paix, l’union, l’entente pour un développement harmonieux du pays, les présidents Ouattara et Bédié doivent obligatoirement se remettre ensemble, dit-il. Pour le sage de Bouaké, la Côte d’Ivoire a trop souffert, de même que la ville de Bouaké. Aujourd’hui, poursuit-il, il s’agit d’éviter de retomber dans la guerre. C’est pourquoi, il lance un appel pressant à ses deux cadets, les présidents Bédié et Ouattara à se remettre ensemble pour une Côte d’Ivoire unie.

Est-ce prouver ainsi l’incapacité du PDCI face a RHDP?

Pour joindre l’acte à la parole, il serait prêt à offrir sa ville de Bouaké pour un grand meeting de retrouvailles et de paix présidé par les deux protagonistes, Bédié et Ouattara.

Alors, le PDCI ne serait-il pas entrain de faire le constat de son incapacité à affronter la machine du RHDP qui a tiré dans ses côtes et ne cesse de le fragiliser, en lui suçant tous ses cadres ?

Pour cette fois-ci, ce n’est pas un appel à haut risque et à visage découvert que prendra ce parti, mais un mea-culpa vue la puissance de frappe de la machine RHDP. On dit souvent que mieux vaut tard que jamais, dans tous les cas, depuis l’appel de Daoukro, si le président Bédié avait accepté de rester dans le RHDP, certains de ses cadres et non les moindres, ne seraient pas en prison, en exile et d’autres ayant tout perdu.

Le président Ouattara en recevant les rois, va leur confier un message à l’endroit de son aîné pour l’inviter à se joindre à lui pour construire le pays. Les prenant à témoins, si le président Bédié refusait cette main tendue à tir groupé des rois akan, vers qui, il irait pour leur demander de le voter si c’est cela son objectif ?

Ouattara veut lui éviter la honte et l’humiliation s’il avait cette prétention de se présenter aux élections présidentielles dont il part perdant. Le pdci n’est pas représenté au nord, il n’est pas dans la direction de la CEI, il s’en va chercher quoi dans cette élection, si ce n’est pas pour essuyer la honte qui va le faire exploser.

Donc, le sage Allou Konan fait bien, de lancer la perche que le président Bédié doit saisir pour libérer les esprits trop surchauffés qui risqueront de brûler le pays et faire disparaitre le parti du président Houphouët Boigny dont ils réclament tous, être des fils.

L’appel du vieux Allou Konan vient d’être émis, nous attendons tous, la suite que le président Bédié donnera, dans tous les cas, Ouattara n’attend que ça. En politique, il n’y a pas de honte et c’est aussi, l’appréciation des choses du moment bonnes ou mauvaises, disait le président Houphouët.

                                                                         Joël ETTIEN

                  Directeur de publication : businessactuality.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.