Côte d’Ivoire: Wave fait baisser le coût de la consommation téléphonique.

Drew Durbin et Lincoln Quirk, sont les deux créateurs de Wave, une société qui rabaisse les coûts des transferts d’argent. Ils ont créé cette structure pour soulager les consommateurs et modifier les normes de la concurrence pour les opérations de transfert et de dépôt d’argent. Ainsi, ils viennent de révolutionner les frais de transfert et on annonce qu’ils apporteront une autre modification dans la téléphonie mobile et internet.

Wave change la donne en Côte d’Ivoire

En Europe, une telle structure existe qui est venue démystifier et désacraliser le luxe qui s’imposait dans la communication. Elle se nomme : « FREE ». En effet, cette structure a remis en cause le monopole exagéré des opérateurs de communication. Désormais, pour appeler et avoir internet, tout sera possible au rabais et tout le monde aura la possibilité et le choix d’avoir accès au téléphone et à internet à des coûts moindres.

En Côte d’Ivoire, la France qui par le biais de Orange avait ce monopole, faisait trop d’abus. Le pouvoir affaiblit devant tout qui provient des français, voyait la souffrance des populations, vient de poser un grand acte. La tarification de la consommation par les sociétés de téléphone dans ce pays et le coût étaient incompréhensibles.

Pour une souscription, c’est la société qui impose ses lois. Le coût de la consommation de téléphone en Côte d’Ivoire était trop bizarre et les consommateurs faisaient avec, croyant que c’était normal.

Pour envoyer de l’argent, on payait et pour recevoir aussi, c’est pareil. Et voilà que par le biais de ces deux américains qui ont mis en place Wave, les grosses sociétés qui abusaient des ivoiriens sont obligées de redescendre de leur piédestal. Aussi, on apprend que des syndicats des propriétaires des points de vente de mobile money, menacent de rentrer en grève.

C’est une grande révolution dans la communication qu’il faut saluer. Maintenant s’il se trouve que cela déplaise à des syndicats, comme disent les ivoiriens, c’est leur problème. Mais pour l’heure, les ivoiriens sont contents de savoir qu’il y a un pingouin qui est venu tout remettre en ordre et rétablir la vérité.

Pour les ivoiriens, ils sollicitent encore Wave qui voudrait créer sa propre puce (carte SIM), d’aller jusqu’au bout de cette logique. Cependant, ils souhaiteraient leur faire des doléances de conserver leurs numéros auxquels ils sont habitués. Cela existe aussi en Europe. En effet, face à la concurrence, ils ont mis en place un mécanisme qui consiste en un clic de vous faire changer d’opérateur en conservant votre numéro.

Allant dans le même sens, d’autres souhaits, il faut revoir le coût de la consommation internet qui est aussi un abus de pouvoir et d’arnaque par les vieux opérateurs. La consommation téléphonique et internet doit être accessible à tous et sans distinction de classe sociale.

Ces deux génies américains viennent d’apporter cette révolution qui soulage. Ils sont à saluer et que le pouvoir fasse tout pour leur faciliter la tâche.

                                                 Joël ETTIEN

Directeur de publication : businessactuality.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.