Équateur: l’état d’exception déclaré pour lutter contre la délinquance

Le président Guillermo Lasso a déclaré ce lundi 18 octobre l’état d’exception sur tout le territoire équatorien pour une durée de soixante jours. Il souhaite ainsi faciliter la mobilisation de la police et des militaires pour lutter contre une délinquance de plus en plus incontrôlable dans le pays.

La lutte contre la délinquance en Équateur

Un mineur de 11 ans est mort dimanche 17 octobre dans un restaurant à Guayaquil à cause d’une balle perdue après un affrontement entre deux assaillants et un policier. Un fait divers, un de plus dans cette ville côtière où 475 morts violentes ont été enregistrées depuis janvier dernier. Que ce soit dans les prisons où les affrontements entre bandes rivales ont fait plus de 200 morts cette année ou dans les rues de la plupart des provinces du pays, la délinquance explose en Équateur.

Vers une présence massive de la police et de l’armée

Considérant que le pays est en état de « grave commotion interne », le président Lasso souhaite mobiliser policiers et militaires pour « rétablir l’ordre public ».

Le chef de l’État souhaite également protéger les forces de l’ordre. Il a annoncé la création d’un « comité de défense légale de la force publique », dédié exclusivement à la protection de policiers et militaires faisant l’objet de plaintes lors de l’exercice de leurs fonctions. « La loi doit intimider les délinquants et pas les policiers » a indiqué Lasso.

Le ministère de l’Économie et des Finances a reçu l’ordre de dégager les ressources nécessaires pour permettre la présence massive de la police et de l’armée dans les rues, 24h/24, pour essayer de mettre fin au trafic d’armes et de drogue.

Le président Guillermo Lasso a par ailleurs nommé ministre de la Défense Luis Hernandez, un général à la retraite. « La souveraineté nationale est menacée par le narcotrafic, la traite des personnes et l’immigration illégale », a pointé le président lors de cette nomination.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.