Football: La justice espagnole ordonne l’incarcération du footballeur français Lucas Hernandez

La justice espagnole a ordonné ce mercredi 13 octobre 2021 l’incarcération du footballeur français du Bayern Munich Lucas Hernandez, pour ne pas avoir respecté une mesure d’éloignement imposée après une rixe avec sa compagne en 2017, a annoncé le tribunal supérieur de justice de Madrid.

Les choses se compliquent pour Lucas Hernandez

Rattrapé par la justice espagnole, le champion du monde Lucas Hernandez risque, cette fois, de voir l’épée de Damoclès judiciaire tomber sur lui. En février 2017, alors qu’il joue à l’Atletico de Madrid, le défenseur et sa compagne Amelia Lorente sont condamnés à un mois de travaux d’intérêt général chacun et à six mois d’éloignement mutuel, d’au minimum 500 mètres, à la suite d’une violente dispute lors d’une soirée alcoolisée.

Ni l’un ni l’autre ne respectent totalement la décision. Quatre mois plus tard, ils sont aperçus de nouveau ensemble à l’aéroport de Madrid, de retour de vacances à Miami. Interpellé, le joueur devient alors passible de prison. Une peine de six mois ferme est prononcée en décembre 2019, pour laquelle il a fait appel. Mais cela n’interrompt pas le cours de la justice.

Un autre champion du monde 2018, Benjamin Mendy, est déjà en prison

Délivrée le mois dernier, l’assignation à comparaître ordonne à Lucas Hernandez de se présenter le 19 octobre pour y choisir l’établissement pénitentiaire où il sera incarcéré. Le tout étant de savoir maintenant s’il ira réellement derrière les barreaux, imitant en cela un autre Français, champion du monde 2018, Benjamin Mendy, en détention provisoire depuis le 27 août dernier pour quatre viols présumés et une agression sexuelle présumée.

À noter enfin que c’est un mauvais jour pour la famille Hernandez, puisque le frère de Lucas, Theo, également membre de l’équipe de France, a été testé positif au Covid-19 à son retour en Italie, après la victoire des Bleus contre l’Espagne en finale de Ligue des nations, match auquel il a pris part. Le latéral de 24 ans du Milan AC est le deuxième joueur de Didier Deschamps à avoir contracté le coronavirus en quelques jours, après Adrien Rabiot, qui avait dû quitter ses coéquipiers après la demi-finale victorieuse contre la Belgique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.