France / Présidentielle: Que les candidats qui méconnaissent l’histoire des colonies se taisent.

Si certains candidats à l’élection présidentielle de la France ne connaissent pas l’histoire de leur pays, inutile de se servir de la souffrance des africains pour en faire leur programme de société.

Bientôt la présidentielle en France

La période électorale française approche à grands pas, les discours haineux et racistes pleuvent sur les plateaux de la campagne et ce sont les immigrés qui sont au centre de tous les débats comme s’ils polluaient ou bénéficiaient trop d’allocations et d’assistance solidaire. Ceux qui prônent ces discours racistes, connaissent-ils vraiment leur propre histoire pour vivre dans ce pays qu’ils prétendent viscéralement aimer ?

Les africains souhaitent ardemment la fin de cette corde liée à leurs pieds qui plombe leur développement. Si la France ne veut pas lâcher ses anciennes colonies, c’est parce qu’elle y trouve toute sa vie au détriment des africains eux-mêmes. La France-Afrique, Zémour sait ce que sait ?

Il faut qu’ils arrêtent d’infantiliser les africains qui sont pris jusqu’ à la gorge à cause des gros intérêts que cette France, leur France, tire du sang de ces africains. C’est l’Afrique qui la nourrit, alors qu’ils arrêtent de se moquer de ce continent qui, en dépit de tous ces services rendus, reçoit de l’ingratitude de la part de cette France. La France possède-t-elle de l’uranium, du fer, du bauxite, du pétrole ? Et pourtant, elle fait rouler des métros, fabrique des avions, des armes de guerre etc.

Quand on ne connaît pas, soit on se renseigne ou on se tait. Ce que la France fait subir à l’Afrique depuis la nuit des temps, n’est pas humain.

Si la France ne trouve pas d’intérêt en Afrique, pourquoi elle tient à sa diplomatie, sa monnaie, sa défense et miner sa culture ? Il faut que ces candidats arrêtent de se moquer des africains qui deviennent de facto leur programme de société car une fois parvenir au pouvoir, ils se la ferment quand on leur ouvre le casier nourricier de la France-Afrique.

Les soulèvements populaires aux Antilles, c’est dû à quoi ? C’est avec l’argent spolié aux états africains que cette France les nourrit et depuis que certains pays comme le Mali, la Centrafrique, le Niger, le Burkina Faso, se sont levés contre cette France dans son exploitation abusive des matières premières naturelles, la caisse de la solidarité française se vide. Du coup, elle n’arrive plus à faire face aux besoins croissants de ces DOM-TOM.

Ces candidats-là, qu’ils retournent à leurs cours élémentaires sur l’exploitation abusive et sans aucune contrepartie des matières premières africaines. La souffrance des africains ne doit pas être considérée comme un simple effet de mode pour se transformer en un programme de société pour attiser la haine et la rancœur dans le cœur de certains.

Il est insupportable qu’à chaque élection présidentielle en France, l’Afrique et ses fils y soient en dénigrement et malheureusement, aucun chef d’état pour apporter la réciprocité pour marquer l’esprit chagrin de ces petits français méprisants à l’égard des africains.

Qu’est-ce que les François Hollande, Nicolas Sarkozy, n’ont pas raconté pendant leur campagne au mépris des africains ? Mais une fois parvenus à l’Elysée, quand ils ont vu la part de l’Afrique dans les caisses de leur pays, ils se sont tus au point où Nicolas Sarkozy a usé de son armée pour tuer et déloger manu-militari les chefs récalcitrants voulant revendiquer leur autonomie, comme Kadhafi, Laurent Gbagbo.

Alors, qu’ils nous arrêtent de pomper l’air aux africains pour se donner de la bonne conscience. Quand on ne connaît pas, on se renseigne ou on retourne sur les bancs scolaires. L’Afrique souffre entre les mains du pouvoir français, qu’ils lui collent la paix.

                                                     Joël ETTIEN

                    Directeur de publication : businessactuality.com  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.