Moyen-Orient: Gaza visée par des frappes aériennes israéliennes après des lancers de ballons incendiaires

L’armée israélienne a lancé des frappes aériennes sur des cibles du Hamas après des lancers de ballons incendiaires. De nouvelles manifestations sont prévues le long de la frontière, elles sont toujours liées aux sommes d’argent destinée à l’assistance financière de l’enclave palestinienne. 

Gaza pris pour cible

Trois mois après la fin de l’opération militaire israélienne à Gaza c’est à nouveau l’escalade. Selon un communiqué de l’armée israélienne, c’est une site de productions d’armes, l’entrée d’un tunnel et une batterie lance-roquettes enterrée dans la bande de Gaza qui ont été visés par le raid de l’aviation la nuit dernière. Il s’agit d’une réponse d’Israël après de nouveaux lancers de ballons incendiaires lundi.

Pendant le week-end, une manifestation le long de la frontière sévèrement réprimée par les militaires israéliens a fait quelque 40 blessés chez les Palestiniens. Côté israélien un garde-frontière a été grièvement blessé.

Un nouveau rassemblement palestinien est prévu mercredi, toujours pour protester contre les nouvelles modalités de l’aide financière à Gaza.

En Israël, la droite exerce de fortes pressions sur le Premier ministre pour qu’il réagisse de manière musclée. Une situation délicate pour Naftali Bennett qui rencontre ce jeudi le président Biden à la Maison Blanche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.