Guinée-Bissau: Pourquoi nous avons soutenu le président Embalo

Pourquoi, nous aimons et soutenons le président bissau-guinéen, le Général Embalo ? Quand un peuple écrit son histoire et que d’autres puissances occultes, veulent l’en empêcher, c’est ensemble que le peuple opprimé doit sentir la solidarité des autres. En décembre 2019, une élection était organisée en Guinée-Bissau et un vainqueur s’en est sorti, comme dans toutes les compétitions, le vaincu n’a pas voulu entendre raison de sa défaite et a tenté de faire valoir et jouer son relationnel.

Ascension du président Embalo

Comme une insulte, une intimidation, depuis l’extérieur, on a pris fait et cause pour le choix du peuple et non celui des puissances qui spolient l’avenir. Une lutte politique et de communication s’est engagée et nous y sommes engouffrés et la fin, a donné raison au président Embalo qui fait un travail de fourmi et formidable pour son peuple, en si peu de temps.

Quand est-ce que l’Afrique doit savoir où se trouvent ses intérêts ? Ce n’est pas parce que je suis ivoirien résident à Paris que je devais croiser les bras quand je sais que je pouvais être utile avec mon média, pour venir au secours d’un pays frère opprimé. On l’a fait et aujourd’hui, je donne le fond de ma pensée sur ce combat que nous avons mené au prix de tous les risques.

On l’aurait fait dans quel pays africain. Comment avec autant de richesses que possède ce jeune pays, d’une population d’environ 2 millions d’habitants, on puisse le leur priver d’en jouir ? Maintenant qu’il s’est mis au travail pour son peuple, c’est silence radio des médias internationaux qui le présentaient comme un tyran, un faiseur de coup de force, un dictateur, ils sont où ?

Aujourd’hui, dans le silence de ses prières, le président Embalo travaille et pour la première fois dans la vie de ses parents bissau-guinéens, des salaires sont payés régulièrement, en épongeant les arriérés de plusieurs années, comment, un président d’une république, peut-il se permettre de priver ses compatriotes de leur salaire et vivre heureux ? C’était l’ancienne époque. Aujourd’hui des bruits de Caterpillar grondent derrière des maisons à Bissau, l’espoir revient et comme l’avait fait, le président de la Guinée-Equatoriale, quand ils ont découvert le pétrole dans son pays, il a remis les mânes de cette richesse au bénéfice de ses compatriotes et ils ont arrêté d’aller immigrer au Gabon ou au Cameroun.

Dans les années à venir, les filles et fils de la Guinée-Bissau, n’iront nulle part pour aller se chercher et c’est les autres, qui viendront chez eux, c’est ça la prise de conscience et ce sont des denrées rares de nos jours.

 On ne pousse que celui qui grimpe à l’arbre et notre soutien au président Embalo, ressort de ces constats d’injustice et de l’espoir qu’il donne à ses compatriotes qui nous confirme dans notre position.

Quand quelqu’un revient de loin comme le président Embalo, il faut bien le recevoir et lui donner à boire. Il n’y a certes jamais d’œuvres humaines sans écueils, mais c’est ensemble que tous les guinéens, parviendront à l’autre rive. Il n’y a jamais de fatalité pour un peuple, mais de vrais leaders, comme celui de la Guinée-Bissau que nous soutenons. Si c’était à refaire, on le referait, les yeux fermés.

                                                                        Joël ETTIEN

                      Directeur de publication : businessactuality.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.