Guinée-Conakry: Madame Tigui Mounir Camara, celle qui va au secours des plus faibles abusées sur les réseaux sociaux pour les mettre à l’abri.

Madame Tigui Mounir Camara, voilà celle qui a fait le constat des méfaits liés aux réseaux sociaux et qui se bat pour que la justice internationale et les ONG dédiées aux droits de l’Homme, en tiennent compte pour sanctionner les auteurs. En effet, depuis que l’avènement des réseaux sociaux et les autres supports gratuits de communication, (IMO, WhatsApp, tweeter,…) les plus faibles, surtout les jeunes filles en quête d’amour, se laissent abuser, dans leur nudité et les enfants qui se font aussi violer et qui finissent par se donner la mort par suicide, madame Tigui Mounir Camara, veut en faire son combat pour la protection de ces victimes.

Qui est Mounir Camara ?

Qui est cette dynamique et brave femme, madame Tigui Mounir Camara ? Comme toute peuple, elle rayonne par un physique miroitant un reflet d’apaisement et de douceur dans un cœur ouvert qui regarde les autres avec solidarité, compassion et d’aide. Son esprit ouvert, lui sert de pont de liaison qui lui donne la force de se préoccuper des plus faibles. Son père et sa mère, qui n’ont de cesse de lui avoir administrée une bonne éducation, basée sur le partage, la solidarité, l’amour du prochain, lui ont permises d’avoir une base culturelle solide. Après ses études, elle s’est lancée, dans les affaires et la communication politique et surtout dans le conseil.

Mounir Camara a créé sa société de communication, dénommée : Tigui Holding. Elle parle, à elle seule plusieurs langues, donc polyglotte.

L’Afrique étant sa base à qui, elle doit tout, notre présidente de la fondation va se mettre dans ce vaste milieu inexorable pour dénoncer les tares liées à l’exploitation abusive du net, est connue dans certains milieux.

Aujourd’hui, elle se bat contre cette tendance dangereuse et croissante de cyber violence, d’intimidation et de harcèlement. Pour elle, certains hommes utilisent les réseaux sociaux pour diffamer les femmes qui tombent dans l’ignorance dans leur jeu, en leur livrant leur intimité, leur pudeur aux voyous pratiquants de ces moyens de communication mondiaux. Au-delà, les réseaux sociaux sont devenus des lieux de règlements de compte et pour l’africaine sensible, elle ne peut pas laisser et se taire.

Ainsi, elle va associer ce combat au travers d’une association dont elle a déjà déposé les statuts et règlement intérieur au siège de l’ONU, car pour elle, c’est là où se prennent des grandes décisions liées au monde.  

Pour l’heure, Tigui Mounir Camara cherche à sensibiliser les femmes parlementaires à proposer dans chaque pays, des lois pour protéger les victimes et sanctionner les coupables ? Pour elle, ces pratiques sont plus qu’une pandémie puisqu’en faisant le bilan, les morts se comptent par milliers tous les jours et à chaque minute.

Pour tous ces efforts qu’elle entreprend, elle est reconnue dans le monde entier et les grands médias, lui ont consacrée des fleurs, dont nous. Ancienne mannequin, elle est depuis longtemps, présidente-fondatrice de Tigui Mining Group (TMG), destiné dans les infrastructures, l’agriculture, l’immobilier, l’aviation, la pêche, l’énergie et le commerce, créée en 2009.

Sa compagnie minière junior se chiffre à hauteur de 40 millions de dollars, basé en Côte d’Ivoire et en Guinée-Conakry. N’est-ce pas vrai l’adage : quand on met une fille au monde, on offre à ce monde, son monde ?

Voici, donc une femme africaine, guinéenne qui se bat pour se distinguer en offrant son savoir aux autres qui, par manque de vision pensent que leur seul salut, c’est être mère au foyer. Pour nous, elle est une référence que nous suivrons pour nourrir l’espoir des femmes africaines qui ont désormais, un symbole et un exemple à singer.

                                                             Joël ETTIEN

              Directeur de publication : businessactuality.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.