Mali: Qui se cacherait derrière la tentative d’assassinat du Colonel Assimi Goïta ?

Le colonel Assimi Goïta, président de transition au Mali, a été la cible mardi 20 juillet d’une attaque à l’arme blanche au cours des célébrations de l’Aïd el-Kébir, à la Grande mosquée de Bamako.

Qui derrière la tentative d’assassinat du Colonel Assimi Goïta

Un homme l’a attaqué à l’aide d’un couteau. Il a esquivé avant l’intervention des forces de l’ordre pour maîtriser l’individu, mais une question est sur toutes les lèvres : qui sont ceux qui se cachent derrière cette tentative d’assassinat ? 

Le président de la transition au Mali, après avoir échappé à une tentative d’assassinat à l’arme blanche, a donné des indications sur le ou les possibles auteurs, les possibles commanditaires de l’acte.

« Quand on est leader, il y a toujours des mécontents, des gens qui peuvent à tout moment vouloir tenter des choses pour déstabiliser », a expliqué le colonel Goïta. Il a également affirmé être sorti indemne de cette tentative d’attaque à l’arme blanche.

Quelques heures après son arrestation, l’agresseur, très fatigué, n’avait toujours pas parlé. « Il s’est visiblement drogué avant de passer à l’acte », confie une source proche de l’enquête.

Pourrait-il s’agir d’un acte isolé ? C’est une piste, mais pas la seule. Quant à la piste djihadiste, les enquêteurs sont prudents et demandent des preuves. Une autre piste possible serait une rivalité avec des forces obscures pour le contrôle du pouvoir. 

Au sommet de l’État, on affirme que l’enquête sera minutieuse pour savoir la vérité. Désormais, selon les services de sécurité, la sécurité du colonel Assimi Goïta sera renforcée. Jusque-là, il circulait dans un modeste véhicule pick-up et son cortège comptait un seul motard et moins de dix véhicules.

King 3A.N

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.