Côte d’Ivoire : Remise des deux passeports du président Laurent Gbagbo

 » Le FPI se réjouit de la remise de ces documents au président Laurent Gbagbo et salue l’acte que vient de poser les autorités ivoiriennes dans le sens de la décrispation du climat sociopolitique » (par le secrétaire général, Docteur  Assoa Adou)..

Assoa Adou content de la remise des passeports au président Laurent Gbagbo

J’avais dit à tout le monde que l’opposition Ivoirienne reconnaîtra tôt ou tard le pouvoir du président Ouattara. Pour moi,  cette déclaration du FPI met  définitivement fin à l’existence du CNT .. C’est honnête et courageux de la part du secrétaire général du FPI , Dr Assoa Adou, car Il était temps, que nous sortions  de nos tergiversations chroniques…
N’oublions pas que le FPI du président Laurent Gbagbo, adhère aux principes régissant  l’ONU et  l’UA et il proclame, en outre, son attachement à l’intégration Ouest africaine ( CEDEAO) , article : 3 de ses statuts. Donc la reconnaissance de ces organisations internationales et sous régionales  au président Ouattara pour sa réélection à la tête de la côte d’ivoire,  implique automatiquement le FPI de Gbagbo . 

Par ailleurs, j’estime que  Lurent Gbagbo n’avait plus sa place à Bruxelles. Un dialogue sincère et durable impose la présence de Laurent Gbagbo à toute la côte d’ivoire. N’oublions pas également que Laurent Gbagbo est l’un des belligérants  de la grande crise ivoirienne de 2002 -2011. C’est pourquoi , son absence à la réconciliation nationale , aurait posé un problème de conscience..
En Politique, rien n’est figé ou statique , mais aujourd’hui les rapports de force du moment  sont en faveur du président Ouattara, et nous devons le lui reconnaître pour avancer.

Je salue également l’acte que vient de poser les autorités d’Abidjan dans le cadre de la délivrance des deux passeports du président Gbagbo, car il n’y a pas de dialogue entre les hommes sans un acte d’humanisme.. 

Liade G

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.