Le silence de la nuit

La nuit est faite pour dormir, mais le silence de cette nuit est procréateur

Le temps des bruits cacophoniques s’est s’endormi dans le silence des allées et venues

Le soleil qui observe très bien son passage légendaire, s’est rendu sous d’autres cieux

Les Hommes dorment pour ceux qui en ont pris cette habitude

Ceux qui se laissent guider les pas de la conscience pour éveiller les soupçons

 Le silence de la nuit procrée et son calme attire les bonnes moissons

Comme une salive qui facilite le voyage sacré de la langue dans la bouche

La nuit est redevable de respect et de gratitudes infinies

C’est grâce au silence de cette nuit que beaucoup ont connu la vie

La vie douce de la nuit, mêlée aux petits cris d’amour fécond

Qui libèrent le monde du monde

Certains naissent noirs et d’autres blancs, mais on n’est pas égaux

C’est ça, son erreur

La nuit symbole de pureté et de joie

Conjugue la vie à tous les sens et le monde à tous les temps

Les rues sont vides et les ruelles sont mortes pour le temps de cette nuit

On ronfle, on pisse sur les grandes nattes pures et on rêve

Quand elle doit s’éclipser pour aller se coucher

Le matin, les rosés marquent nos pas, mais on n’y fait jamais attention

Les coqs chantent de leur plus belle voix pour la saluer

La nuit, cette princesse plus longue et joviale

On se colle sans se toucher pour faire régner la nuit

Pour ceux qui ont l’insomnie, savent que la nuit a ses codes

Pour ceux qui s’en servent pour aller vers des horizons, croisent du monde

Le calme de cette nuit, son simple regard, suffit pour l’élève de réviser ses leçons

Pour la femme de rejoindre son amant, le foulard bien attaché pour redresser les cheveux

Oui, c’est souvent la nuit que la beauté est belle

Faites désormais attention à cette nuit, elle n’aime pas déranger

N’est-ce pas que les plus belles choses de la vie, naissent la nuit

C’est quand elle s’emballe que le réveil devient difficile

Souvent, c’est pendant la nuit qu’il pleut fortement pour que les gouttes bercent les sommeils

On dit que c’est aussi, pendant la nuit que les sorciers voyagent, mais avec lumière ?

Je n’ai pas sommeil et le sommeil de Yohou, m’a inspiré cette dérive.

                                             Joël ETTIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.