Racisme: Des policiers blancs français ont tenté de tuer un noir.

La France est encore dans la barbarie et ses policiers continuent de se donner à des bavures contre les noirs ? Il faut que la France apprenne son histoire à ses forces de l’ordre, dont certains en l’ignorant, commettent des bavures de vengeance et de règlement de compte. Si les américains montrent leur racisme aux noirs, la France n’a pas à donner cette image hideuse d’elle pour souiller son image et sa réputation. Combien de noirs sont sur le sol français, même pas plus de 17%.

Les policiers français blancs continuent leurs sales besognes

De quoi il s’agit ? Le jeudi 26 novembre 20, une vidéo a circulé sur la toile, montrant quatre policiers blancs fonçant sur un jeune noir devant son studio d’enregistrement, au point où, la victime a failli rendre l’âme. Encore, l’affaire fait un grand bruit et la politique s’en mêle.

Le ministre de l’intérieur est obligé de venir sur les plateaux des Journaux Télévisé, les JT, pour s’expliquer et décider de passer à des sanctions dites exemplaires contre les policiers qui prennent toujours les noirs comme des bêtes de foire à tuer, à handicaper et à froisser. Le visage du jeune a été tuméfié de graves blessures et nous attendons la suite.

Pour des gens qui sont commis pour mettre de l’ordre dans un pays colonisateur comme la France, il serait idoine d’enseigner son histoire aux forces de l’ordre toute tendance confondue, pour éviter de réveiller de vieux souvenirs qui continuent de hanter les esprits. Si de tels abus ne sont pas sanctionnés et que les africains appliquaient la réciprocité chez eux, en s’apprenant aux intérêts français, que deviendrait la France ?

Il faut que le pouvoir français prenne ses responsabilités pour assurer la quiétude et la sécurité des noirs sur son sol. Aujourd’hui, avec l’avènement des réseaux sociaux où l’information circule à une vitesse V, si des sanctions sincères et réelles, ne sont pas prises, il ne faudrait que la France soit surprise qu’un matin, ses intérêts soient la cible des africains qui manifestent de prendre leur vengeance sur ce passé douloureux qu’elle a fait subir à leurs parents noirs pendant l’esclavage, la traite des noirs et la colonisation. Ça fait trop pour des êtres humains.

En voulant parquer tous les noirs dans des ghettos, sur son sol, si la France pense pouvoir se débarrasser de tous ces noirs au casher, c’est une mauvaise politique car, mettre les noirs ensemble avec les noirs, on développe des révolutions tôt ou tard, encore que la police ne favorise pas la tension.

L’acte qui a été commis sur le jeune par quatre policiers, s’il n’avait pas été filmé, parole contre parole, le jeune noir n’allait jamais avoir gain de cause, heureusement qu’il y a eu de témoins. C’est pourquoi, la future loi envisagée qui consiste à ne plus filmer les policiers dans ces postures, est une autre forme d’injustice contre la morale.

La police française veut-elle imiter la police américaine pour gagner quoi, dans l’affaire qui l’éclabousse aujourd’hui et qui peut avoir des conséquences graves ? Encore qu’il y a des disparités sociales, éducatives en France contre la percée des noirs.

Les africains attendent la suite à donner, sinon, si localement on ne peut pas s’en prendre à la force, en Afrique, cela peut susciter un réveil de conscience et la perdante, sera la France qui est présente sur le sol africain. Si la France veut être vraiment belle, il faut mettre fin à ces bavures raciales.

                                                                 Joël ETTIEN

              Directeur de publication : businessactuality.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.