Côte d’Ivoire: Il faut revoir le système scolaire et universitaire.

Il faut revoir le système scolaire et universitaire. La Côte d’Ivoire est un gisement de cerveaux inexploités, il est temps de le mettre en valeur, au lieu de se battre face à des lourdeurs historiques, qui tiennent les richesses de ce pays et dont on fait croire que c’est le président de la république, qui serait contre le développement de son propre pays. Il faut faire de ces cerveaux un capital pour développer ce beau pays.

Il faut repenser le système scolaire et universitaire

L’éducation scolaire et universitaire, ne répond plus aux besoins. Les jeunes doivent leur salut quotidien à la désinvolture et pourtant, ils sont le socle du développement, leurs efforts, leur intelligence ne sont pas affinés et exploités à bon escient. Nous avons des génies et des talents, qui souffrent et tournent en rond, dans la souffrance. Tous les diplômés ne servent pas avec leur formation au développement, parce qu’ils deviennent des assistants. Ils sont tous obligés de devenir des politique et le pays est obligé de faire appel à la connaissance extérieure pour la payer chère, pendant que les cerveaux locaux croupissent dans l’isolement.

Il faut repenser le système scolaire et universitaire. A l’université, si les enseignants continuent de donner le savoir se comportant comme des potentats et clivants, comment le pays pourra s’en sortir. L’université ivoirienne est émoussée. Les cours sont difformés, mal repartis, et les enseignants n’ont aucun sens de leg et dispenser de bon savoir à la future jeunesse, avec plusieurs niveaux. Le pouvoir ivoirien doit songer à revoir le système scolaire et universitaire qui ne fonctionne plus selon les besoins du pays.

Un système scolaire et universitaire en pleine décadence

Les fondements du pays sont entrain de s’écrouler parce que les uns et les autres, ne veulent pas comprendre la nécessité de l’union et des valeurs, mènent un combat qui se perd chaque fois, qu’il est engagé. Le développement du pays doit-être l’affaire de tous, mais depuis plusieurs années, certains politicards donnent des fausses assurances à la population, qui espère sans rien comprendre à leurs jeux.

Il faut penser à des surveillances à l’université et inspecter ces enseignants peu scrupuleux qui vendent le savoir que de le dispenser, selon leur domaine de prédilection. A l’époque, il y avait, le système de l’inspection qui motivait les enseignants à mieux se comporter, depuis, ces genres de surveillances et d’inspection, ont disparu et certains enseignants, se livrent à détruire l’avenir du pays. Il faut y mettre fin, s’il vous plait.

La Côte d’Ivoire dispose de plein et riches cerveaux, si, on ne les met pas dans la construction du pays, le pays ira à veau l’eau. Savez-vous ce que deviennent, les médecins, quand ils ont fini leur cycle ? Ils abandonnent le public pour aller dans le privé, vous trouvez ça, normal ? Ce n’est qu’un pan de mon constat.

                                                         Joël ETTIEN

                Directeur de publication : businessactuality.com   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.