Sécurité: La famille du pasteur Théo, est menacée en Côte d’Ivoire

Pour ses prêches sur les réseaux sociaux, les parents du pasteur Théo Nahin Duncan sont menacés en Côte d’Ivoire.

Les prêches du pasteur Théo mettent sa famille en danger

Si le contenu des prêches doit-être condamné, que dit le pouvoir à ceux des autres pasteurs en Côte d’Ivoire, qui se sont regroupés en association avec pour parrain le ministre Hamed Bakayoko.

Voici les deux menaces que ses parents reçoivent dont nous avons une copie : 

1-« bonjour monsieur, la DST vous informe qu’une convocation vous sera donnée pour affaire vous concernant. Connaissez-vous monsieur Nahien Duncan John Marco ? Signée le capitaine Touré Léandre de la PJ, sachez que vous êtes localisé.

2-« bonsoir monsieur Glagbin Daniel Trésor, voulez-vous coopérer avec nous ou faire la prison à la place de ton père ? Parce que nous allons passer à la force. Tu pense avoir son soutien, sache qu’il est recherché donc pense à ton futur, nous ne voulons pas ton mal. Je mettrai l’Interpol, la BAC, la DST et la PJ, en Arlette dans 45 mn et nous reviendrons te prendre chez toi. Vous avez 24h pour nous faire parvenir le numéro de ton père. Voici son nom qu’il porte maintenant après enquête Robot Nahin Duncan John Malko Théo. Lave tes mains en coopérant sinon ? Le commandant de la force spéciale attaché aux R.G. »

Voici les deux convocations transmises par ses parents.

Si ces messages proviennent, effectivement des forces de l’ordre, c’est à quelle fin ? Et qui est le capitaine Léandre Touré ?

 Si ce ne sont pas les force de l’ordre, qui se cacheraient derrière ces menaces pour inquiéter la famille de ce pasteur ? Pour éviter toute déconvenue, le pasteur Théo doit saisir à son tour la police pour mettre sa famille à l’abri qui subit ses menaces.

Le pasteur Théo est ivoirien et réside à Paris. En plus de ses cultes hebdomadaires, il voyage beaucoup pour évangéliser. Ayant compris la force de diffusion des réseaux sociaux, il y passe le plus clair de son temps. Est-ce qu’il heurterait le pouvoir ivoirien ou le groupe des pasteurs qui se fait passer pour des forces de l’ordre et si oui, à quelle fin ?

En attendant, nous informons sur ces genres de menaces que certains font passer pour troubler la quiétude des honnêtes citoyens. Pendant ce temps, le pasteur Théo est très soucieux car ses enfants sont des cibles.

                                                                                             Joël ETTIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.