Tchad: Juste après la mort d’Idriss Déby Itno, son fils prend la tête du pays

« Idriss Déby Itno vient de connaître son dernier souffle en défendant l’intégrité territoriale sur le champ de bataille », a déclaré en fin de matinée ce mardi 20 avril le porte-parole de l’armée, le général Azem Bermandoa Agouna.

Mahamat Idriss Déby remplace son père à la tête du pays

A peine quelques heures après la mort du Maréchal et président Idriss Déby Itno, l’armée tchadienne a décidé de mettre sur pied un conseil de transition qui conduira le pays sur la période de 18 mois. Comme peut-être attendu ou pas, c’est le fils du défunt président, Mahamat Idriss Déby qui est établi à la tête de ce conseil.

Mahamat Idriss Déby, fils du défunt président, avait adopté en matinée cette charte lors d’un conseil militaire et qui permet désormais au conseil de transition dont il en est le chef, de diriger le pays pendant 18 mois. Rappelons que Mahamat Idriss Déby est général de l’armée tchadienne et a dirigé pendant de nombreuses années la Direction Générale de Service et de Sécurité des Institutions de l’Etat (DGSSIE).

Est-ce une continuité de l’ère Déby au Tchad ? On ne pourrait se prononcer trop tôt. Toutefois, selon le rédacteur en chef de TV5 monde section Afrique, Ousmane N’diaye, « on a presque une mutation de pouvoir dictatorial, en une monarchie, ce qui est un grand classique des dictatures africaines« . Il déplore que les Déby s’inscrivent dans cette « grande tradition sinistre et triste » des dictatures africaines.

Le nouveau conseil de transition tchadien passera t-il la main à l’issue des 18 mois ? Nous espérons et osons croire en une nouvelle Afrique plus mature et pas assoiffée de pouvoir.

King 3A.N

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.