Côte d’Ivoire/Diaspora: Un membre du PDCI RDA France adresse une lettre au Président Ouattara

Objet: Monsieur le Président Ado , nous vous avons compris.

En décryptant votre long discours, nous avons fait les constats suivants:
1/ vous avez beaucoup cité le Président Félix HOUPHOUET BOIGNY dont nous nous réclamons tous.

2/ vous avez rendu un hommage appuyé à votre aîné le Président Henri KONAN BÉDIÉ

3/ vous avez insisté sur le fait qu’il n’y a pas de problème entre vous.

4/ vous avez reconnu l’appel de Daoukro et La mutualisation de toutes les forces alliées qui ont permis d’engranger les élections.

5/ vous avez reconnu la nécessité de ce regroupement.

6/ Que doit-on interpréter lorsque vous dites que vous ne serez pas égoïste ni ingrat à l’égard de l’appel de Daoukro?

7/ Refusant de prendre la présidence de votre parti, vous démontrez votre désir de respecter notre constitution, parce que vous êtes à votre deuxième et dernier mandat, selon notre loi fondamentale. Nous vous en remercions, vous venez de déjouer toutes les spéculations, en démontrant que tout le monde est utile dans la société mais personne n’est indispensable ni irremplaçable.

8/ vous avez évoqué avec insistance, la nécessité de voir tous les Houphouetistes se rassembler et unis, dans un parti unifié.

Vous avez raison, mais ce désir sonne comme une symphonie inachevée. Vous avez oublié le préfixe. Le réunifié.

Car comme nous nous réclamons tous du père de la nation et vous qui avez été l’un de ses plus proches collaborateurs, son tout Premier Ministre, ayez le courage des braves pour revenir dans la maison commune que notre père nous a léguée.  C’est à dire Le PDCI RDA dont vous étiez le numéro 2 jadis pour vous prendre au mot. Il n’y a pas de honte à cela car la porte de notre maison n’est pas fermée. On ne peut pas avoir mangé dans une assiette et la casser. Vous savez en appliquant la réciprocité, de l’appel de Daoukro vous serez grand et l’histoire retiendra votre geste.

Le Président Bédié en grand homme d’état comme vous venez de dire, garantira quand il va prendre le pouvoir,  l’intérêt et le bonheur de tous les Ivoiriens. Donc c’est peut-être c’est l’expression que chacun utilise, qui diffère car, le PDCI RDA est le plus vieux parti panafricain qui est installé partout sur le continent.. Aucune ambition ne doit effacer l’outil de combat du Président FHB qui a libéré nos parents de la servitude de La puissance coloniale qu’était l’esclavage moderne qui était le travail forcé.
Le PDCI RDA était oui cet outil d’émancipation du peuple africain dirigé par le Président FHB, voilà pourquoi je vous annonce la couleur, si votre volonté est d’aller en parti unifié, il faut avoir le courage de revenir au PDCI RDA de FHB qui est notre bien commun, un patrimoine inestimable pour tous les Ivoiriens sans exclusifs.

Pour le respect et la crédibilité de notre pays dans le respect de donner des institutions fortes comme vous venez de dire avec force, merci de ne pas vous présenter.

Le Président FHB nous disait que certains de vos frère vont partir, ne fermez pas la porte , ils vont revenir. C’était une parole prophétique.

 

Parce qu’il n’appartient pas aux enfants de détruire l’œuvre immense du père qui reste un bien commun, un patrimoine inestimable. Tous les enfants du père ont leur place dans cette maison familiale. C’est ce que le Président Bédié en homme politique sage vous demande depuis toujours. Le respect de la mémoire du Président FHB nous commande et nous impose la préservation de notre maison commune. Gare à celui par qui cette maison va disparaître.

C’est pourquoi il est important de faire des sacrifices et don de soi afin de nous unir dans le PDCI RDA de FHB pour préserver le bonheur du peuple ivoiriens.
Vive la Côte d’Ivoire.
Pour le Comité de veille du
PDCI RDA
Nestor KOFFI
Membre du bureau politique du PDCI RDA.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.