On nous a entendus dehors

Chérie, on nous a entendus dehors Quand je te disais de moins fort Tu ne m’entendais pas Il est midi Et on dit des paroles de minuit On nous a entendus dehors Les murs fendus par les bruits Ne nous empêchent pas de nous dire qu’on s’aime Chérie, On nous a entendus dehors Le calme  Le silence Et les bruits  Sont parvenus dehors Et on nous a entendus encore dehors Même ta tête sur mon épaule Fait un grand bruit Ton doux regard Son excitation a produit un vacarme L’éclat…

Read More

Triste

Ahou Où es-tu ? Ahou, ma douce appellation Ahou C’est de cette créature Qui a lutté Des heures Des heures pour pousser le cri Ahou Ahou, où es-tu?Sémence des éclaireurs Elle croyait Mais sa pédale N’a pas freiné Ahou Ahou Où es-tu? Ils sont rassemblés Tu es absente Ahou Ce vent  sifflotant Fait maigrir mon espoir Ahou Ahou? Ahou? Où es-tu? Le cintre de ma vie Ma vie est où?  Ahou Le monde est là Toi qui adores ça Je ne te vois pas Ahou Nicaise avait tant souhaité Tu…

Read More

La ronde

la ronde le soir de cet incident Rien ne le prédestinait  à être roi le chapeau sur la tête le bonnet à la main la ronde grogne le monde se fige raide comme un os le sourire pâtit le nez se ferme les yeux coulent la ronde jusqu’à quand? la ronde seul croyant des dieux invisibles créature inexistante la ronde  cherche recherche encore les cils battent la bouche frémit la ronde s’y attendre c’est délicat partir c’est difficile s’asseoir blesse la ronde de tout temps elle se promène fouet à…

Read More

Tamtam

Tamtam Porteur de joie Celui qui fait courir Celui qui fait danser Celui qui met les sommités A se pieds comme une obéissance Tamtam Le son des bâtons qui fait corps avec mon âme Peu importe le temps Il domine tout Roi des circonstances Gentleman des accointances Maître des temps Jamais ne s’écroule Tamtam Qui roucoule Tamtam Qui dicte ses dogmes Toujours souriant et gai Transmet et avance Ton son fredonne encore Dans le peu de conscience Qui fait corps et raison Avec mon corps et ma raison Qui sont…

Read More

les poils

Un Deux Trois Comptons ses poils Un Deux Trois Continuons Mais ça pousse Je te dis  Compte Un  Deux trois Quelque chose que tu vas manger Et tu ne sais pas combien  Ils sont Concentres-toi et comptes Un Deux Trois Essouffler Tu les veux ou pas? Mais alors comptes-les  Un Deux Trois Pourquoi t’arrêtes-tu à trois Continues Baisses la tête Reprends Un Deux Trois Ecoutes Reprends Un  deux  Trois Oh là là Tu es vaincu Ils ont eu la pointe Regardes à côté Ils bercent Et, pourtant, on les détruit…

Read More

Si…

Si tu penses être fort N’en abuses pas Si tu te crois intelligent N’en profites pas tout seul Si tu te crois menteur Saches que les autres ne le sont pas Si tu es un génie Mets-toi à disposition Si, tu regardes là où les autres ne voient pas Rends la visibilité aux autres Si tu aimes Saches que les autres aussi savourent Si tu es un être humain Saches que les autres aussi, sont pensants Si tu comprends vite Ne tires pas trop la charrette Si tu te crois…

Read More

Si ma mère vivait

Si ma mère vivait Ma mère et celle de ma Yohou Ont préféré lever leur encre dans la même année L’an 2021 Pour ce message de nous enlever nos êtres chers Moi, qui chaque année, à la même date, mon inspiration me transportait aux creux Des anges, pour les réveiller de mes doléances, Cette année, je lis et le silence m’encombre Elles sont parties, nous devançant de plusieurs autres lustres Mon habitude s’est heurtée à une nouvelle habitude Dans le silence de mon isolement, je lis les autres Je sais…

Read More

Poème: Le sentiment

Sentiment cette liane qui tisse sa source dans nos humeurs Dos à dos, cette courrois de transmission qui hume nos bonheurs Caché dans cette ossature, filant la corde Sentiment colossal au parfum incompréhensible Nos dos ne veulent pas le fermer Comme ce soleil qui fume sa chaleur rayonnante Tout pousse et tout détruit sur ce long sentiment ambigu Toujours nouveau et toujours ancien qui prend de la place Sans lui en donner la raison Il s’en empare souriant Laissant notre physique triste et joyeux Qui peut mieux te connaitre Chacun…

Read More

Poème: Yohou, dort

Yohou dort et c’est mon plus grand bien Quand tout en elle m’inspire Je la contemple souvent dans son sommeil, égaré sur le pan de mon appétit La forme tant attendue qui dessine sa silhouette odorante La nuit me raisonne de danser Mais elle dort Sa respiration comme le son du piano du Capitol Yohou dort et m’inspire Toute cette journée, sans son ombre dans la mienne Elle dort, mais profondément qui guide mon regard Elle dort si doucement et c’est agréable Si elle savait que je l’admirais même dans…

Read More

Poème: L’ibiscus et mon regard

Ce matin, un matin sur le parcours de la vision Mes pieds invitent mes bars dans un parcours Le ciel lavait son visage et je recevais ses gouttes d’eau Mon pluriel se chausse de son miroir pour bluffer Devant toutes ces escalades de sublimes beautés A chaque coin de la pose de mon regard, des jardins Les femmes passent à côté d’un bonheur sans l’attirer vers leur souvenir Nous sommes à Cocody, certaines rues sont tristes de leurs trous béants Le réveil de mon regard, se cherche de la distraction…

Read More

Poème: Le séisme

Le séisme dont on parlait Les signaux sont tous en arc-en-ciel Les pleurs du ciel mécontents de la poussière On dirait qu’il n’est pas loin Les tamtams sont perforés qui se meuvent dans le silence Les griots et leur tradition ont perdu de leur voix Le séisme n’est pas loin Le vent le cherche par des entrées sourdines Les vitres teintées de sonorités béantes Les couleurs de la vie de ce matin, sombrent dans le cri Une horde de pesanteur épaissit l’atmosphère L’inquiétude se promène bras dessous les poils mouillés…

Read More

Poème: Perché à la fenêtre de la mezzanine.

Perché à la fenêtre de la mezzanine, à Angré, J’observais les passants ce matin du 27 juillet 21 Je ne sentais pas venir les vomissures des inquiétudes Le vent frais ramenait la chaleur La date du 27 juillet 21, marque l’espoir sur la tête Les poumons des artères abidjanaises se sont regardés sans se haïr Le bras chargé, Gbagbo et Ouattara m’ont offert la bougie que je veux transmettre La lumière éternelle du pardon éclairera les passages interdits Des nuages ont été lourds de larmes tristes Et on a oublié…

Read More

Souvenirs des temps

Souvenirs des temps de la jeunesse inconsciente C’est le retour de l’enfant prodige Loin des yeux qui scrutaient l’horizon bleuté de blafards  Le temps des moissons douces aux délices naturels de mon sol Les quelques parents bienfaiteurs sont morts sur le chemin de la misère Souvenirs des temps de ma jeunesse, qui regardent sans voir Après 13 ans d’absence, il y a 13 ans de vie de ma jeunesse devenue matures Les choses visibles ont évolué, mais les Hommes sont hagards Souvenirs des temps autrefois doux, Ces souvenirs délicieux et…

Read More

Le beau

Le beau du joli de la beauté Je toque à cette porte enfin pour voir le jour Il y a des beautés qui donnent le jour De tout temps qu’on me parle toujours de cette flamme Cette créature extraordinaire qui sourit C’est aujourd’hui que je découvre que c’est un tout Beau du joli de la beauté, ça existe Déjà par la consonnance de son nom, un parfum de joie se dégage Ahou, Assamala, Yohou, Edoukou Yah, dis donc Vous cherchez qui ? Voilà des créatures qui donnent raison pour apaiser des…

Read More

Mon cœur

Sur mon cœur pleuvait de la joie Au sommet de ma gloire se trouve, mon cœur Quand je regarde, je vois le mur de mon miroir Qui me projette sur la raison des autres Le temps qui se fait en me faisant, m’offre le sourire du temps Assis et accoudé sur le coude de Yohou J’entends la voix de mes enfants claironner à côté de ma maman Ahou Les autres dansent devant moi Le calcul des savoirs, me parle Je l’entends rire sur le roseau qui danse au gré du…

Read More