Elections Africaines: Qui décide réellement du futur président à élire?

Je me permets de donner mon point de vue sur l’évolution politique de mon pays. La démocratie par essence vise le bien être de la population.

Voilà pourquoi une fois élu, le président prête donc un serment pour respecter toutes les lois qui régissent son pays. Au regard des faits en Afrique et singulièrement en cote d’Ivoire je constate que les choses se passent autrement. Le président bâillonne la liberté de penser, d’association, la corruption devenue fait de société, la misère insupportable, et j’en passe…

Devant tous ces faits curieusement la communauté internationale, l’ONU et surtout la grande France mère de toutes les libertés restent muettes comme des tombes. Est-ce à dire que le monde est partisan? Sur les réseaux sociaux on découvre le visage hideux et hypocrite d’une France qui a usé de tous les moyens pour imposer M. Alassane dramane Ouattara au pouvoir en Côte d’Ivoire.

Je m’interroge sur l’opportunité d’appliquer la démocratie en Afrique car la France est l’arbritre et joueur de champ. C’est au gré de la France que nous avons des présidents en Afrique, pourquoi la France traite t-elle ainsi l’Afrique qu’elle prétend aimer? Je m’interroge encore.

Nous africains sommes nous dépourvus de bon sens ou c’est un manque de capacité à dépendre de nous même. Si ma réflexion s’avère juste pourquoi alors organiser des élections en Afrique si la France a déjà choisit son candidat comme ce fut le cas en Côte d’Ivoire en 2010?

Yohou Bertin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.