Guinée: Sékou Koundouno sous mandat d’arrêt

La justice guinéenne a émis un mandat d’arrêt international contre Sékou Koundouno, un membre actif de la société civile par ailleurs responsable de la planification et stratégie du FNDC, le front qui s’est opposé au troisième mandat d’Alpha Condé. Il est notamment poursuivi pour association de malfaiteurs, incendies volontaires, troubles à l’État par le massacre, la dévastation et le pillage, et de participation à un mouvement insurrectionnel.

Mandat d’arrêt contre Sékou Koundouno

Des évènements politiques douloureux se sont déroulés en Guinée au cours de l’année dernière, qui ont été, selon le porte-parole du gouvernement, à la base de tueries, de destructions de biens publics et privés ne pouvant, ajoute-t-il, rester impunies.

Pour le leader du FNDC, front anti-nouvelle Constitution, ce mandat n’est que diversion. « C’est pire qu’une diversion, c’est plutôt l’expression d’un agacement et l’expression d’une fébrilité au niveau du système », estime Abdouramane Sanoh.

Des dizaines d’opposants guinéens et membres de la société civile sont détenus sans jugement depuis mars et octobre 2020.

avec rfi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.