Bénin: Que reprochent les syndicats de la CSTB au président Patrice TALON?

Laurent Metognon, secrétaire général des syndicats de l’administration des finances et ex-président du conseil d’administration de la Caisse nationale de sécurité sociale, est toujours en garde à vue depuis son arrestation.

Quelques heures après l’annonce de la garde à vue de Laurent Metognon, le Front pour le sursaut patriotique monte au créneau et déclare sans détours qu’il s’agit d’une « poursuite politique ». Sur la base des déclarations ayant fuité des auditions, le porte-parole du Front révèle qu’il y a eu confrontations, et que les accusateurs auraient été approximatifs.

Ce mercredi 13 Décembre 2017, la commune de Porto-Novo est inondée de protestataires qui selon des sources sont membres de la Confédération Syndicale des Travailleurs du Bénin; une section syndicale dont le secrétaire général serait selon elle est injustement mis aux arrêts. A entendre les manifestants, l’esplanade de l’Assemblée Nationale serait le lieu stratégique pour exprimer leur mécontentement car ce dit lieu est situé à proximité de la Cour de Justice.

Gustave Assah, une des voix de la société civile, affirme que pour l’égalité devant la justice, les enquêtes auraient dû être élargies à l’ensemble des membres du conseil d’administration.

Du côté du pouvoir, il n’y a pas eu d’autre déclaration publique que celle du ministre des finances, Romuald Wadagni qui réclamait il y a quelques jours : « que chacun apporte la preuve de ce qu’il dit ».

3A.N

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.