Côte d’Ivoire: Et si Soro remettait de l’ordre?

Saufs les aveugles et les nocives en politique qui ne comprendront pas ou qui comprennent pas ce qui se trame dans la politique ivoirienne.

Le monde entier donne des signaux forts dans la politique. Emmanuel Macron a 39 ans et il est président de la république de la France au grand dam de tous les français. Ça suffit largement pour comprendre les conséquences de cet avènement dans l’Afrique qui subit. Parler de Soro Guillaume aujourd’hui, donne du tournis, de la révolte, de la vengeance, du règlement de compte et que sais-je encore? Mais n’a-t-on pas coutume de dire en Afrique, que, quelque soit la beauté et l’importance d’un cadavre, il faut l’inhumer et passer à autre chose? Et si Soro venait mettre de l’ordre dans le désordre qu’il a lui-même crée ?

Les ivoiriens sont dans des émotions et leur fanatisme, les empêchent de voir lucidement devant eux et leur voyage et leur lutte politique, semblent se compliquer à leur niveau. A l’époque, ils chantaient tous en chœur et les refrains s’harmonisaient. De leur entente, tout se passait très bien et les pas de danse et les chansons s’articulaient et il était beau, mignon de les voir si richement en entente sur les routes de la Haye et les rues de Paris. Nous avons battu les pavés et des chansons de lutte, fusaient pour nous encourager à tenir la lutte. On s’encourageait et les meneurs de la lutte, étaient nos dieux. Les injustices causées à certains de nos leaders, nous poussaient à aller jusqu’au bout sans l’atteindre. Nous y croyons. La lutte n’est pas terminée, mais, il faut s’asseoir et faire un vrai bilan.

Le président Gbagbo et tous les autres prisonniers, sont toujours dans la détresse et sont presque devenus aphones. Nos parents exilés, perdent tout espoir d’un retour sécurisé au pays et les étrangers continuent de faire de notre riche pays, le leur en pillant tout et au demeurant se moquer de notre incapacité à leur tenir tête et les chasser pour reprendre notre eldorado. Et ça dure! Au fur et à mesure qu’on avance, ils s’enrichissent et prennent des racines dans notre détresse sans pitié. De l’insécurité aux pillages de nos ressources, ils sont là et on les regarde affaiblis au jour au jour et ils commencent à s’intégrer. Et si rien n’est fait, on va s’y habituer et notre propre terre, ne nous appartiendra plus et nous serons les locataires de notre pays. On a crié, on a prié, on s’est donnés tous les grands espoirs. Des prophéties ça et là, moi, je suis fatigué.

Voilà, le FPI sur qui, on fondait de l’espoir parce qu’il a été frappé par ces injustices en plein mandat qui nous révoltent, les voilà, divisés sans aucun espoir de les voir ressoudés. Ils ne sont pas prêts à s’unir pour que nos parents incarcérés sortent et de leur division, l’ennemi dort tranquille parce qu’il n’y a rien en face. Et pourtant, nous avons nos frères et sœurs hors du pays, et en prison. On fait quoi, au final? Alors, moi, je sors de ce classique pour poser les vrais problèmes. Peu importe le jugement mondain de ces frères et sœurs comme moi, qui croient que le miracle viendrait un jour, de l’éternel. On prend de l’âge et nos parents aussi en prennent et souffrent pire que nous qui respirons de l’air pur. Quittons dans ces émotions et voyons les choses en face. Soit, on se réorganise pour affronter les adversaires, aux mains nues ou, on abdique. Ce qui est sûr, je ne me jetterai jamais dans les bras de M. Alassane Dramane Ouattara, mais, je vous invite à revoir nos méthodes sclérosées, archaïques devenues des poisons contre nous-mêmes.

Et si sereinement, on baissait la garde? Depuis longtemps, Soro court derrière ce poste de président de la république pour parfaire son parcours, seuls les aveugles qui ne voient pas son objectif final, qui nous éloigne de la réalité mais c’est clair. Soro est un tueur à gage, oui, Soro est un assassin; oui, Soro doit rendre des comptes, oui, Soro-ci, Soro-ça, oui! Mais qui a pu infiltrer cette mafia pour nous donner les recettes pour les démembrer? Cela fait plus de 10 ans que ça dure et nous vivons de mensonges, de pillages, de la gabegie, de la tuerie et, qui a pu les freiner?

Ce n’est pas non plus, le PDCI RDA du président Bédié qui ferait quelque chose, lui même, comptable de la situation. Les partis politiques ont failli tous en Côte d’Ivoire à cause des intérêts mesquins et des petits calculs qui rattraperont leurs auteurs d’ici peu.

Entre le mal et le pire, qui choisir? J’ai posé cette question depuis et personne ne m’a répondu. Entre les Ouattara et les Soro, qui choisir? Depuis quand des clubs de soutien à Ouattara ont vu le jour de manière ouverte et grandiose en Côte d’Ivoire? Ouattara n’est pas ivoirien et il le sait. Maintenant que les choses semblent se dessiner, arrêtons de nous torturer. Soro qui les connaît mieux veut s’affranchir, pourquoi ne pas voir ces choses en face, dans les tous les cas, elles seront figées à notre face, qu’on le veuille ou non.

Pour tout vous dire, je n’ai eu aucun contact avec Soro, si ce n’est dans les journaux ou à la télévision comme bon nombre d’entre nous, mais la réalité est là, on fait comment? Soro a besoin à cet effet, d’un appareil puissant politique pour l’accompagner et si c’était le PDCI RDA, que ferons-nous? Si ce n’est pas le cas, il le ferait avec le nombre d’individus et déjà, des recrutements se font.

Soro, est ivoirien et je préfère discuter avec un ivoirien qu’avec un émissaire. En plus, qui les connaît mieux pour les éradiquer? Attention, quand deux couteaux se battent, nous les poulets, nous devons nous mettre à l’écart.

Le schéma est clair, Ouattara va regagner le groupe Accord avec son ami Sarkozy et il ne sera plus candidat. Et qui peut venir mettre de l’ordre dans mon pays pour que nous y soyons heureux? Et si c’était Soro Guillaume? Sa puissance de nuisance ou de délivrance, sautent à nos yeux. Je pourrai discuter avec lui dans tous nos jargons et il me comprendra mieux que ceux qui sont là depuis et qu’ils n’attendent ces milliers de morts que des vivants, parce que ne supportant pas la polémique.

Joël ETTIEN 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.