Côte d’Ivoire:   Le PDCI RDA fait-il encore rêver?

Les ivoiriens qui ont espéré ardument au PDCI RDA sont entrain de déchanter car aucune lueur d’espoir, n’est visible à l’horizon.

De compromissions en compromissions, le parti semble courbé l’échine sous la pesanteur du diable et tous savent où se trouve ce diable, dans les alliances qui ne lui ont apporté que des malheurs.

Pendant que tous les partis politiques, mettent en place, leurs différentes stratégies en vue de conquérir le pouvoir d’état, la présidence de ce parti tergiverse, ne trouve plus les mots qui sont difficiles à prononcer, même son simple nom. Je reviens sur l’appel de Paris demandant à M. Bédié de se représenter à son âge à l’élection présidentielle de 2020, c’est un barrage contre les jeunes cadres actifs. Dans cet appel, j’en conclue que ses auteurs seraient dans le deal contracté encore avec l’adversaire qui sera, à coup sûr, le candidat au titre de leur fâcheux parti unifié PDCI-RDR, dont seulement deux militants y croient: Bédié et Ouattara. Pour peu, ils concèdent à M. Bédié, d’homme fin stratège et qui continue sur cette lancée, de leur fermer toutes logique et analyse. Bédié est un grand stratège et voilà depuis qu’il a perdu son pouvoir, il ne met pas en place, ses stratégies miraculeuses pour sortir son parti de l’ornière. Le parti vit désormais dans le flou, avec son lot de suspense, le doute, d’hésitation et d’incohérence.

Je ne comprends pas le comportement des responsables de ce parti qui, quand l’occasion leur semble idoine de s’afficher, s’affranchir ou s’affirmer, qualifie le pouvoir de Ouattara, de tous les qualificatifs et pourtant, ignoble, inexorable et décousu de tout sens humain de garant de la paix et de la stabilité. Ouattara a attaché le PDCI RDA à l’arbre du RDR qui le nourrit pour l’endormir. Si l’essence d’un parti politique est de conquérir le pouvoir d’état et offrir le bien-être à ses militants, le PDCI RDA, n’est plus dans cette dynamique et tous ces milliers d’ivoiriens qui y croyaient sont entrain de perdre la rondeur de leur chapelet pour implorer l’esprit mécontent de son fondateur, le président Houphouet Boigny. Le futur de ce parti, ne retrouve plus ses ampoules grillées pour les remplacer. Eux tous, savent que le président Bédié, les tourne en bourrique mais, ils le suivent aveuglement jusqu’à ce que la surprise les avale, comme un serpent se délectant de sa proie.

La biche royale, dans sa prairie, continue de déambuler ses majestueuses démarches qui enlèvent, le réel au chasseur à force de l’admirer. Le peuple ivoirien ne sait plus où mettre de la tête. A gauche, il y a des microbes, à droite, la dictature, ils sont emballés dans des fils barbelés qui semblent les électrocuter tous.

Et si, Ouattara rempilait un troisième mandat, ce que sa nouvelle constitution, ne l’en dissuade pas, que ferait le PDCI RDA qui n’attend que cette date, pour lancer un autre appel de soutien en la faveur du candidat du RHDP? Bédié est assis durablement sur la tête de son parti et le PDCI RDA n’arrive plus à respirer. Il s’étouffe et manquant d’oxygène et sa mort est programmée.

Alors, pourquoi continuez dans le mensonge, les jeux de dupe quand on sait que plus rien ne peut venir sauver les ivoiriens militants? Faut-il encore espérer au retour du PDCI RDA au pouvoir en 2020? Rien ne rassure, car le « boudha » n’a pas encore fini de manger selon ses futurs adversaires. Comment penser qu’un parti politique au pouvoir, qui a tous ses sens et valides, veille céder son pouvoir à un autre parti politique fut-il, son allié? C’est en Côte d’Ivoire, seulement que ce miracle pourra se produire et tout le monde attend ce moment de passation de charge. L’atmosphère est trop lourde au PDCI RDA.

Quel messie viendrait pour sauver ce peuple qui subit des invasions? Quant aux différents canaris qui servaient de protection, et vides d’eau, parce que le président Bédié qui a les manettes ne croit pas au fétiche Houphouet qui, à force de frustration, est allé sous d’autres cieux. C’est vraiment dommage, comme un grand militant de Paris, le constate et qui poursuit en ces termes, que tous ces vieux partis nous foutent le camp, on est fatigués de les arroser. Or, donc, le PDCI RDA ne fait plus rêver, dommage?

Joël ETTIEN  

 

Une réflexion sur “ Côte d’Ivoire:   Le PDCI RDA fait-il encore rêver?

  • 5 avril 2018 à 2 h 21 min
    Permalien

    Participants were also instructed to return before misoprostol administration if bleeding had occurred after taking mifepristone that was equivalent to or heavier than menses. female libido viagra viagra for men online viagra costs [url=http://viagraformenvfa.com/]natural viagra for men[/url] The surgical abortion method was manual vacuum aspiration with local anesthesia in the office. OK’

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.