Côte d’Ivoire: Opération coup de balais à Abobo PK 18, L’ASMU et la population gagnent leur pari

Les habitants de la commune d’Abobo, plus précisément dans huit quartiers  du secteur PK 18 choisis par l’Action sociale en milieu urbain (Asmu)  un pole social du Centre de recherche et d’action pour la paix (Cerap) sont sorties massivement pour redorer le blason de leur cadre de vie, malsain.

A l’aide de dabas, gants, cache-nez, brouettes, pelles, ballais, râteaux, machettes, des outils fournis par l’Asmu en collaboration avec le ministère de l’environnement (représenté par deux agents), ces populations ont donné un signal fort le samedi dernier 08 juillet.

Tôt le matin, enfants, jeunes et personnes du 3ème âge, ont bravé la canicule du jour pour assainir les alentours sales de leurs maisons. Animés de courage, ces volontaires n’ont ménagé aucun effort pour booter les tas d’immondices de leurs quartiers en un temps record grâce à la mobilisation de leurs chefs du quartier et de leurs partenaires. Selon le chef du projet, DR Paul Gbanfrein de l’Asmu, cette opération « coup de balai » vise à contribuer à la propriété et à l’assainissement du cadre de vie des habitants. A l’en croire,  les associations ont été constituées depuis février dernier pour le ramassage des ordures, à la gestion des ordures et à l’assainissement  des ordures à travers des projections de films.

L’objectif de cette action dite citoyenne vise à convaincre les populations à changer de comportement.  Sous la supervision des agents de la tutelle, M. Gbanfrein a promis mettre un comité de veille qui va travailleur sur le suivi de l’opération. « Nous veillerons au suivi de cette opération qui nous nous offre un meilleur cadre de vie », a indiqué Koné Lacina Jumeau, président des jeunes du Bois sec.

Aimé Dinguy’s N, correspondant permanent à Abidjan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.