Côte d’Ivoire: Le RHDP serait-il en perte de vitesse dans le V baoulé ?

Le RHDP serait-il en perte de vitesse dans le V baoulé ? Le V baoulé est le bastion historique du PDCI RDA du président Henri Konan Bédié et il est convoité par son rival, le RHDP. Pour joindre l’acte à la parole, après le divorce entre les présidents Ouattara et Bédié, le président Ouattara a mis les bouchées doubles en débauchant certains cadres influents dans cette zone, en l’occurrence Ahoussou Jeannot, à qui, revenait le poste historique du président du sénat. Et la saignée continue.

Malade depuis un long moment et se trouvant à l’extérieur du pays, Ahoussou Jeannot a perdu du terrain et certains jeunes cadres ont commencé à se positionner quand du coup survient le malade. Pour tenter de se rattraper, Ahoussou Jeannot multiplie les sorties, souvent qualifiées par Ces jeunes cadres d’offensantes et de blessantes.

Ainsi, certains montent au créneau et le ton se durcit. Mais ce qu’oublient tous ces cadres transfuges du PDCI RDA, c’est qu’on les suspecte d’avoir les pieds au RHDP et le cœur au PDCI RDA. Dans leur tradition, on peut ne pas être d’avis avec un aîné peu importe son bord politique, il ne faut pas lui manquer de respect. Or, tous sentent que Ahoussou Jeannot qui a tout obtenu grâce au président Bédié et qu’il a trahi, en allant se jeter dans les bras de son rival de Ouattara, que ce dernier manque sévèrement de respect au vieux Bédié considéré comme le fétiche des baoulés.

Le RHDP qui observe la rivalité de ses transfuges ne comprend plus rien dans le comportement de ceux-ci. Pire, ceux-ci peuvent lui faire perdre ce bastion tant convoité.

Ainsi, tous les observateurs de la vie sociopolitique ivoiriens se posent la question sur leur bonne foi et de leur bonne sincérité. Pourtant, le président Ouattara qui convoite un ralliement auprès de son grand frère Bédié, n’a pas besoin que l’on s’étale sur la place publique pour brouiller les négociations souterraines en cours.

Comme le président du sénat ivoirien sent le danger venir, il veut sauter sur l’occasion pour encore s’attribuer la paternité du raccordement politique entre Ouattara et Bédié et il s’y prend mal selon un cadre du V baoulé.

Pour l’instant, le directoire du RHDP n’a produit aucun communiqué mais les connaissant, ils n’apprécient guère l’attitude de Ahoussou Jeannot qui risque de tout faire capoter.

Leur palabre de positionnement politique fragilise le RHDP qui n’a pas fini de laver son image à la suite des incidents meurtriers qui se sont survenus lors de la désobéissance lancée par le vieux Bédié. Aussi, il faut signaler qu’à la suite du mot d’ordre de désobéissance civile, le V baoulé a chèrement payé le lourd tribut et on se rappelle que, dans la ville natale du président Bédié, un jeune a eu la tête coupée et servie de ballon.

Le RHDP doit-il se méfier de ces transfuges qui occupent illégalement les bons fauteuils juteux dans leur rang ? Tout porte à le croire et dans les jours à venir, la confiance risque d’être rompue et le PDCI RDA, s’il sait ce qu’il veut ou convoite, pourra se repositionner dans son bastion.

                                                             Joël ETTIEN

                       Directeur de publication : businessactuality.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.