Côte d’Ivoire / Viol présumé / Rebondissement: L’avocate de la plaignante s’est désistée hier, les raisons.

Affaire viol / rebondissement dans le dossier: on vient d’apprendre de sources proches du dossier que la défense de la plaignante s’est désistée hier, sans doute pour contenu vide et fausse accusation même si la thèse de manque de liquidité de la part de la supposée violée est retenue.

L’avocate de la plaignante désiste

Selon des sources proches, l’avocate de la plaignante du dossier de viol présumé contre le ministre KKB, s’est désistée hier. Ainsi, la ligue ivoirienne des droits de la femme, lance un nouvel appel pour la défense de la supposée violée et pas de réponses pour l’instant. Beaucoup d’avocats refusent de s’associer à cette affaire, nous rapportent ces sources.

En autre, elles (sources) dénoncent les difficultés à payer les honoraires des avocats.

Les passeports de la plaignante et de son mari, ont été pris par la gendarmerie. Elle a dû déménager à cause des pressions et des menaces dans son quartier.

Du côté du ministre, c’est le calme et la sérénité. Il s’en est remis à la justice qui doit poursuivre cette accusation qui ternit vraiment son image. Voulant avoir leur réaction sur le désistement des avocates de la plaignante, l’entourage du ministre ne veut pas s’en réjouir et attend la suite à donner par la justice.

En outre, l’entourage proche du ministre informe qu’il n’y ait pour rien dans les menaces que la camerounaise subit dans son quartier. Puisque c’est sur les réseaux sociaux qu’elle a préféré vendre la peau de son ours sans l’avoir tué, c’est aussi sur ces mêmes réseaux sociaux, que nous puiserons les informations pour vous les transmettre, en plus des informations que nous recevons de sources concordantes.

                                                     Joël ETTIEN

              Directeur de publication : businessactuality.com  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.