Droit de réponse au quotidien « Nouveau réveil » du PDCI…Par Liade Gnazébo

Pourquoi ne comparez-vous pas Bédié à KKB ? Bédié à Jean Louis Billon ? Bédié à  Ahoussou Jeannot ? Bédié à Adjoumani kobena ? Bédié à Guikahué ? 

Réponse de Liade au PDCI

Vous dites, dans la culture Akan, on n’insulte pas un père ou un chef sur la place publique, et au FPI, vous encouragez  AFFI N’guessan à  insulter Gbagbo sur la place publique. Trouvez-vous ça normal ? Chez le groupe Krou, on n’insulte pas aussi le chef sur la place publique. Comment vous pouvez soutenir ou applaudir l’ingratitude d’Affi N’guessan à l’égard de Gbagbo et condamner la même ingratitude d’Ahoussou Jeannot ou de KKB à l’égard de Bédié ? Si vous continuez, nos organes de la presse « bleue »  encourageront  monsieur Jean Louis Billon et Ahoussou Jeannot à déstabiliser Bédié.

Pourquoi vous aimez faire la promotion des conflits qui se passent entre Gbagbo et Affi N’guessan ? Le PDCI a aidé Affi N’guessan à prendre la région de Moronou, mais où est le reste de son électorat ? Seul Gbagbo avait essayé de céder son parti à un non Beté, alors que depuis 1946 , le PDCI refuse de céder la tête du vieux parti à un non Baoulé.

Par exemple, Djédjé Mady a été victime d’un ostracisme violent et humiliant au dernier congrès ordinaire du PDCI. Aujourd’hui, monsieur Guikahué souffre de la même situation. Donc le « Nouveau Réveil » est mal placé à s’ingérer dans les affaires internes du FPI. Gbagbo est le maximum de la démocratie en Côte d’Ivoire et la démocratie est le minimum du PDCI. Par ailleurs, dites moi qui est Simone sans le parapluie « Gbagbo » ? L’électorat de Simone est où en côte d’ivoire ? Même Affi N’guessan que vous soutenez, a été rejeté par sa propre base ethnique (Agni).

Sa base électorale ethnique est où ? Affi est un homme de mission du pouvoir et de la France-Afrique. Gbagbo se bat contre la contradiction principale des ivoiriens (France) et non contre la contradiction secondaire (réactionnaires locaux ou les anti démocrates ou libéraux). 

Pour votre information personnelle, monsieur Gbagbo Laurent a commencé à s’opposer au parti unique d’Houphouët en 1969, alors que monsieur Affi N’guessan n’était encore qu’un collégien, et avait à peine 16 ans. Affi N’guessan a été recruté au FPI en 1987 comme apprenti Politicien, il avait 34 ans. Il n’avait jamais été militant politique, encore moins militant syndicaliste ou même associatif. 

Liade G

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.