LETTRE OUVERTE A MR EMMANUEL MACRON, PRÉSIDENT DE LA FRANCE

Oser, au 21ème siècle encore, convoquer une jeunesse africaine à Montpellier, pour jouer une telle comédie, décidément, vous n’avez rien compris. 

Macron à Montpellier

Décidément, au 21ème siècle, à l’heure d’internet, vous avez du mal, en tant que descendant d’un pays qui a pratiqué, en Afrique, l’esclavage et le colonialisme, à sortir de ce cocon tracé par vos ascendants, pour regarder ce continent avec les yeux de la réalité.
Vous avez du mal à regarder, en personnes libres, les filles et les fils de ceux, que vos ascendants, qualifiaient de tirailleurs sénégalais, et qui pourtant, se sont farouchement battus, pour arracher à vos ennemis, votre victoire et apporter ainsi à la France, sa liberté. Et pourtant, nos ancêtres, servant de chair à canon, se sont dressés, face à vos adversaires allemands, pour éviter aux vôtres, les tortures de la guerre, la ruine et l’humiliation. 

Aujourd’hui, vous, dirigeants de la France, adoubez, vos ennemis d’hier et continuez d’humilier, les filles et fils d’africains qui vous ont défendu bec et ongles.

Décidément, Mr MACRON, vous avez du mal à percevoir que ceux que vos ascendants désignaient sous l’appellation de Mamadou et Bineta, ont eux aussi eu des descendants qui savent désormais, lire, écrire et compter. Vous avez surtout du mal à accepter qu’au milieu de ces filles et fils de cette Afrique, il y a, à présent, des docteurs, des chercheurs, des professeurs, des mathématiciens, des physiciens, des laborantins, des chimistes et mêmes des balayeurs etc… capables de conduire la barque africaine à bon port. Votre seul souci, c’est comment faire, pour continuer, d’asservir et d’inféoder ce grand peuple, issue du berceau de l’humanité, pour qu’il continue de donner à votre pays, son intelligence, son ingéniosité et sa force.

Décidément, Mr MACRON vous n’avez rien compris et votre prétendue puissance ne doit plus reposer sur les pays de cette Afrique là.
Mr MACRON, nous sommes en 2021, au 21ème siècle, réveillez-vous car le monde a changé et la vie a beaucoup évolué. Vous ne pouvez plus, vous lever un matin et décider de choisir, à votre guise, des filles et fils d’africains, les convoquer à l’Elysée pour ce genre de mise en scène, et dire qu’ils parlent au nom de millions et de millions d’autres africains.

Non Mr MACRON, cette énième comédie ne passera pas. Ce n’est pas d’aides que l’Afrique a besoin et vous le savez très bien. C’est pourquoi, vous n’oserez jamais prendre votre courage à deux mains pour parler véritablement avec l’Afrique digne. Ceux qui comme Kémi SEBA, Fodé SONKOH,  Nathalie YAMB, KOUA Justin, Blaise LASME, DAHI Nestor, les gens de la trempe de Banda KANI ou de Laurent GBAGBO, et des milliers d’autres. Vous n’oserez jamais les affronter pour entendre la vraie vérité, car eux vous diront que le mal profond de l’Afrique, c’est vous et une certaine élite de tous ces pays dits industrialisés et civilisés dont la force ne repose que sur les richesses du continent noir.

Non Mr MACRON vous n’oserez jamais regarder votre pays à travers ce prisme pour comprendre la misère et la désolation que sèment vos bases militaires en Afrique.

Non Mr MACRON, vous savez bien que l’Afrique n’a point besoin de vos aides bidons qui n’ont pour seul but, qu’avilir et enchaîner davantage un continent insolemment noyé de richesses naturelles diverses, de forces et de cerveaux.

Mr MACRON l’Afrique n’a nullement besoin de vos aides mesquines et mercantiles pour s’élever. Seule, avec ses bras, ses richesses et ses cerveaux, elle saura se hisser très haut dans le giron des continents développés.

Souffrez donc de sortir vos bases militaires de l’Afrique. Souffrez donc d’arrêter de parler au nom de l’Afrique dans toutes les instances internationales. Souffrez donc de laisser libre cours aux peuples d’Afrique, gardez vos aides et vous verrez que sans vous, les filles et fils de ce continent, sauront trouver leurs voies.

Mr MACRON, ayez le courage de laisser à toutes vos anciennes colonies d’Afrique, la gestion économique, politique, militaire et que sais-je encore de leurs pays.

Mr MACRON sortez de l’Afrique et vous verrez ce continent germer, grandir et verdir royalement.

Voilà, Mr MACRON, je crois vous avoir tout dit et j’espère surtout que ma lettre vous parviendra et que vous la comprendriez. 

A bon entendeur, salut.

Marcelle OBROU

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.