Côte d’Ivoire/Présidentielle 2020: le président Bédié aux arrêts: le futur projet du président Ouattara ?

Et si le candidat Ouattara, s’apprêtait à mettre le président Bédié aux arrêts pour trouble à l’ordre public avec des manifestations violentes se déroulant chez lui à Daoukro ? Le président Bédié doit passer des nuits blanches, celui qu’il appelait affectueusement, mon petit-frère, qui est devenu son pire ennemi, ne fait rien pour apporter le calme dans sa ville natale de Daoukro qui subit depuis quelques jours des assauts incroyables.

Le président Ouattara mettra t-il me président Bédié aux arrêts pour trouble à l’ordre public ?

C’est maintenant que la communication du PDCI RDA devrait faire mouche pour contre-attaquer et apporter, des répliques pour justifier, les actes de sabotage et de cruauté qui se déroulent dans cette ville. On n’entend ni le porte-parole, le capitane courage et le service de communication nul en la matière.

Quand le président-candidat Ouattara parle, dans les médias français, il accuse directement le candidat Bédié qui occasionnerait des troubles graves pour lesquels, il devrait répondre devant la justice. Comme si le PDCI RDA prenait ces déclarations à la légère, alors qu’il connaît, qui est l’homme Ouattara. Quand il veut être insensible, il n’a pas d’état d’âme.

Mais pourquoi ce silence radio du côté de la maison verte ? Pourquoi tous ces soldats se barricadent au moment où le vieux a tant besoin d’eux ? Même à l’international, c’est presque l’abandon et comme s’ils ne pouvaient pas répliquer, qu’ils seraient tous enfouis dans leur salon laissant le vieux seul face à son sort.

La frayeur et la panique qui soulèvent de la colère et la ville de Daoukro, n’est pas en reste et sa jeunesse multiplie sa vigilance. Par manque de sécurité, c’est l’auto défense et ces jeunes dans les rues et il paraitrait que des urnes seraient convoyées à Daoukro pour les faire comptabiliser le jour du vote, c’est-à-dire, le 31 octobre 20. Pour ce faire, ces jeunes sont déterminés à faire la surveillance sur le territoire de la ville.

Le président Bédié aux arrêts: le futur projet de Ouattara

Le président Bédié est où ? Pourquoi, il garde ce silence pour que ça l’accable quand le pouvoir actionnera la poursuite ? Est-ce le moment de faire l’économie de la parole ?

Le danger rode autour de lui et les conséquences risquent d’être très fâcheuses car quand le candidat Ouattara promet, il le réalise. Qu’est-ce qui se passe, qu’on ne sait pas qui fait inviter autant de forces de l’ordre ? Le 13 août dernier, il y a mort d’hommes, des magasins pillés, des blessés graves, à Daoukro. Le président Bédié n’est pas sorti pour condamner tous ces actes et revoilà que ça rebelote.

Est-ce c’est le moment de garder le silence ? Le danger est à quelques pas du président Bédié et s’il ne fait rien, ce n’est pas évident avec une telle férocité du pouvoir du président Ouattara, une fois ré-é-élu, qu’il sera souple, face à des actes qu’il qualifie de criminels.

                                                       Joël ETTIEN

                      Directeur de publication : businessactuality.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.