Rentrée politique du PDCI RDA Paris et l’Île de France: Le PDCI RDA continue d’entretenir le flou, Jean Louis Billon, lui fait un faux bon et Yao Basile réussit sa rentrée politique.

En dépit de l’absence de ses invités, Jean Louis Billon et Kouamé Kra, la délégation PDCI RDA Paris et l’Île de France a réussi sa rentrée politique.

Il avait été annoncé avec trompette, la présence effective du porte parole du président Henri Konan Bédié, Jean Louis Billon qui venait animer une conférence sur le thème: » le PDCI RDA face aux défis nouveaux » assisté de M. Kouamé Kra le responsable des délégations extérieures et à la dernière minute, ils ont brillé par leur absence, qui s’interprète comme un boycott actif. Considéré comme une aubaine, tous les militants de France se sont donnés rendez-vous car pour eux, l’occasion était trop belle, pour venir s’enquérir sur l’état de santé de leur parti, qui se trouve dans une confusion totale quant à sa participation aux élections présidentielles de 2020. Eh, oui, ils sont restés sur leurs faim et soif.

On connait les réactions que la nomination du délégué de Paris et l’île de France, M. Basile YAO, a suscité et pour rien au monde la direction de son parti, ne peut pas se permettre, de lâcher ce soldat intrépide et courageux qui a la plus lourde responsabilité, parmi des délégations extérieures du PDCI RDA, dans l’abandon.

Pourquoi, le ministre Jean Louis Billon n’a pas répondu à l’invitation de la délégation PDCI RDA France? N’oublions pas que M. Jean Louis Billon est le deuxième pourvoyeur d’emplois en Côte d’Ivoire, après l’état, du coup, il est dans le viseur du pouvoir. Le pouvoir Ouattara l’a à l’oeil. La première mise en garde, c’est son limogeage à la tête du conseil général du Hambol. Sur ce dossier, on a entendu ça et là, que la direction de son parti, saisirait la justice, jusque là, les militants attendent toujours et ils vont toujours attendre. Au PDCI RDA, on promet et la suite tarde. Jean Louis Billon, fait parti de ces jeunes cadres actifs pressentis pour la compétition présidentielle de 2020 si ce challenge avait lieu. Comme Ouattara a refusé le poste de président du RDR, pour attendre patiemment, le parti unifié, PDCI-RDR et le RHDP pour s’en servir pour briguer son troisième mandat, Jean Louis Billon est obligé de jouer prudence et marcher sur des oeufs. Les propos tenus hors du pays pourraient lui être préjudiciables, donc ceci, expliquerait cela, sans doute.

Que représentera désormais la délégation PDCI RDA Paris et l’Île de France? Nous qui étions dans la salle, nous avons vu, un délégué seul dans le tourbillon, se débattant comme il peut, mais il a réussi brillamment, sa rentrée politique. Depuis sa nomination en été, Yao Basile veut aller plus vite vu les enjeux qui  l’attendent, mais à chaque fois qu’il veut tenter une action pour entamer sa mission, on lui a toujours trouvé des prétextes pour le retarder. Il commence à avoir trop de suspicions au PDCI RDA.

Alors, une question mérite d’être posée:  » pourquoi ne pas avoir dit la vérité au délégué qui a compté sur Jean Louis Billon et de M. Kouamé Kra, responsable de la diaspora pour recevoir ce poignard dans le dos? » Dans la salle aucune excuse ne tenait la route.

Mais, dans la salle de l’AGECA, comme un orphelin politique, Yao Basile a tenu le coup. Les militants du PDCI RDA que nous avons entendus et vus, si la direction se fourvoyait dans les années à venir, le pire, risque de faire des tâches d’huile, tous veulent un candidat actif pour 2020, sans l’aide d’aucune alliance.

C’est la première fois, qu’un délégué PDCI RDA Paris et l’Île de France se montre très déterminé et stratégique en étoffant son bureau pour contenter tous ses amis militants. Yao Basile est déterminé, maintenant la balle est dans le camp de sa direction à rectifier ce boycott qui présente aux yeux  de tous, comme, un désaveu grave alors si le PDCI RDA doit participer aux élections de 2020 et faciliter la tâche à son lieutenant, que la direction rattrape cette faille.

Joël ETTIEN

Envoyé spécial

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.