Bénin: AJAVON SEBASTIEN exclu de toute les élections au Bénin et pour cause……

Par note numéro 914/MEF/DC/SGM/DGI du 13 décembre 2017, le service des impôts vient de redéfinir les conditions d’obtention du quitus fiscal lequel conditionne l’éligibilité à toute élection en République du Bénin.

Si a priori, la note de service paraît anonyme parce que concernant tous les Béninois, la conjoncture politique dans laquelle elle intervient pourrait laisser entrevoir l’idée d’un missile à tête CHERCHEUSE contre un homme. Tout le monde sait le degré d’animosité du conflit politico-judiciaire entre le président Sébastien Ajavon et son frère Patrice Talon président de la république. À cela, il faudra ajouter le contentieux fiscal qui oppose le patron des sociétés Comon et l’État dirigé de main de maître par son adversaire politique. C’est comme si on demandait à la souris candidate au baccalauréat d’aller retirer sa convocation au domicile du chat privé de nourriture depuis des mois. Elle sait que son sort est scellé.

L’instinct de conservation propre à la vie voudrait que cette souris se passe désormais de ce diplôme s’il faut chercher le quitus, mieux la convocation auprès de l’ennemi qui plus que jamais a toutes les raisons de le passer à la casserole. Voilà comment on peut caricaturer l’esprit de cette note de service qui, tel un cheveu, vient de tomber dans la soupe du probable candidat aux élections législative et présidentielle à venir. Et lorsqu’on se réfère aux spécifications de la dite note, il n’y a que deux personnes, le directeur des impôts et son adjoint, tous deux nommés par les soins du président Talon, qui sont, chacun, habileté à délivrer le sésame. Avec cette précision, toute la fortune de Sébastien Ajavon ne pourra lui servir à négocier quoi que ce soit.

Puisqu’aucun inspecteur du service des impôts n’a pouvoir de valider un tel papier si ce n’est le Dg nommé ou son adjoint. Le ver est donc dans le fruit. Et c’est un euphémisme de dire que le président Ajavon ne pourra plus être candidat parce que dans un contexte de contentieux avec les services fiscaux, il ne lui sera pas facile d’être éligible à cette pièce. Toutefois, il y a une possibilité pour Sébastien Ajavon d’esquiver ce piège de son frère ennemi. S’il parvient à faire valoir sa démarcation des sociétés objets du contentieux fiscaux comme il l’a fait signifier dans un passé récent. Toute chose qui appelle encore une bataille judiciaire de gladiateurs.

Une bataille au cours de laquelle seule la justice décidera qui de Sébastien Ajavon citoyen lambda et de l’ancien administrateur des sociétés Comon est civilement concerné par le contentieux fiscal. Autre possibilité pour le probable candidat aux différentes élections, la Cour constitutionnelle, la gardienne du temple. En effet, cette institution sur requête d’un citoyen peut casser cette décision qui visiblement n’a pour but que d’écarter de potentiels candidats aux différentes élections. Ceci sera d’autant plus facile pour la Cour du moment où, c’est le directeur général des impôts qui s’octroie cette prérogative qui était précédemment dévolue à d’autres cadres de la maison.

Toujours est-il que les jours à venir verront une bataille rangée sur la question. Qui aura le dessus ? Bien malin qui viendra répondre. Et c’est aussi ça la démocratie.

Bassitou N’TIA

Une réflexion sur “Bénin: AJAVON SEBASTIEN exclu de toute les élections au Bénin et pour cause……

  • 5 avril 2018 à 3 h 36 min
    Permalien

    His run takes him up 5th Avenue and then over to 3rd Avenue, then back home. cheapest viagra online generic viagra for men viagra results [url=http://viagraformenvfa.com/]generic viagra for men[/url] However, despite numerous comparisons of these morbidity outcomes with 30 self-reported exposures, we could not implicate a unique exposure or a group of exposures that might explain these Seabees’ postwar symptoms. OK’

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.