Côte d’Ivoire : Le village d’Abongoua se renforce en eau potable

Abongoua devenant trop grand et peuplé, il fallait renforcer sa capacité d’adduction d’eau. Peuplé de plus de 25 000 habitants, le premier château, n’arrivait plus alimenter la population, il fallait donc quadrupler la capacité d’eau.

Abongoua au cœur du modernisme

Ce weekend, du 20 décembre 20, à Abongoua, village situé dans le département d’Arrah, a connu une double joie pour les ménages qui souffraient du manque d’eau potable au point où les femmes, se levaient très tôt pour descendre vers le bas, pour recueillir de l’eau potable.

Il existait depuis plusieurs années, un château d’eau qui alimentait tout le village quand celui-ci n’avait que moins de 5 000 âmes. Aujourd’hui, le village grandissant, car il est passé à plus de 25 000 habitants, il lui fallait augmenter son adduction d’eau potable. La mutuelle des cadres du village, regroupés au sein de la MUDESCA, avait tenté à son niveau, de palier au manque, en faisant construire un forage et cela, n’a pas suffi.

Le dernier forage qui aura une capacité de 12 à 18 m3/H, pourra envoyer assez de volume d’eau pour satisfaire tout le village qui prend des proportions assez importantes en matière de flux de la population avec les commodités et infrastructures modernes adéquates, (deux lycées, des hôtels, des maquis et les constructions qui n’étaient pas à proximité et qu’il faut aussi alimenter. C’est quasiment chose faite, nous rapporte, M. Angoua Koffi, président de la mutuelle.

C’est maintenant au total plus de 5 forages qui sont faits pour renflouer la cuve du château d’eau. Désormais, le manque d’eau à Abongoua sera un vieux souvenir et les ménages auront le temps de leur sommeil au complet, pour se mettre véritablement dans l’exercice de leurs tâches et fonctions qui consistent à aider leurs maris dans l’éducation des enfants et la production des matières premières, socle de l’économie du village. Il faut rappeler qu’Abongoua, est le village natal, de M. Jean-Marc Affian, Directeur d’exploitation de toutes les IVOSEP de Côte d’Ivoire et cadre influent pour le développement de la région du Moronou.

Pour information, la population d’Abongoua pourra tripler, d’ici l’an 2030.

                                                         Joël ETTIEN      

Directeur de publication : businessactuality.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.