Côte d’Ivoire: La diaspora PDCI RDA répond à Cissé Bacongo, « Sans le PDCI RDA de M. Henri Konan Bédié et les armes, où Cissé Bacongo et consorts passeront pour être simplement maires ou députés… »

 » Des gens se lèvent matin, midi et soir pour parler de l’alternance en 2020. On dit alternance, c’est-à-dire » toi, il faut te lever je vais m’asseoir » est-ce que c’est ça on appelle une offre politique? Ça, ce n’est pas une offre politique………. » Voilà quelques propos tenus par le sieur Cissé Bacongo relayés par certains journaux ivoiriens, à laquelle, j’apporte la réplique.

A la suite d’une insistance très forte de Cissé Bacongo, cadre du RDR à la porte de la grande cour commune du PDCI RDA samedi, dont il s’est mué dans une insolence caractérielle vis-à-vis du président Henri Konan Bédié, je viens à cet effet, lui apporter le retour de son plat. Oui, vous avez raison, cher monsieur le griot, c’est le président Bédié qui l’avait voulu, car quand on ne sait pas d’où viennent des étrangers, on ne peut pas leur ouvrir grandement la porte de la chambre principale pour leur offrir l’hospitalité.

Sans le PDCI RDA de M. Henri Konan Bédié et les armes, où Cissé Bacongo et consorts passeront pour être simplement maires ou députés, à plus forte raison, le poste le plus sacré d’un pays, la présidence de la république et voilà, les résultats. Sur cet entre-fait, je vous dis bravo et c’est bien fait pour mon père, notre patriarche, le référent du PDCI RDA. Mais, la porte à laquelle vous avez toquée, il y a des habitants et j’en fais partie. Ça sera trop simple que je ne puisse pas répondre à votre insanité de propos tenus sur la place publique sans votre cora et balafon.

Je ne pense pas que si c’était un nordiste de la trempe du président Bédié, vous aurez tenu de telles ignominies et infâmes. Mais, bon je le concède si c’est cela, le sens de l’éducation que vous aurez reçue de vos parents. Vous venez de mettre de l’huile sur le feu et je vous prie d’en assumer les conséquences. Dans la grande cour commune du PDCI RDA, sachez le désormais que tous, ne sont pas des muets, corrompus ou peureux pour vous laisser venir saboter notre équilibre et repartir sans mot entendre. Je sais que vous êtes un grand griot qui, sans sa cora et son balafon, délirez dans une grande assemblée, mais est-ce que vous étiez obligé d’une telle mission? Ah, donc c’est M. Alassane Dramane Ouattara qui, dans sa peur de perdre ses béquilles du PDCI RDA, vous commande de telles sorties? Dites lui que le message est passé que le PDCI RDA aura bel et bien, son candidat sans votre RDR et si possible avec des alliances à l’ivoirienne, vraiment à l’ivoirienne.

Cher monsieur, ce n’est que vous, qui devez insulter celui qui, au moment où vous aviez faim, il a mâché pour vous nourrir et qu’après vous être empiffrés,  vos différents comptes bancaires illicitement garnis avec l’argent du contribuable ivoirien, vous lui dites que sa bouche sent mauvais. Cela, s’appelle de: « l’ingratitude » et je me rends compte que vous en êtes des champions. J’en veux à mon père Bédié, mais je lui pardonne sa trop large bonté envers les autres au détriment de siens que nous sommes. Mais 1er gaou n’est pas gaou, c’est le 2ème qui est gnanta comme disent les artistes ivoiriens.

Allez y dire à M. Ouattara d’enlever désormais le nom du président Bédié dans sa bouche, car, trop c’est trop. Le président Bédié vous a faits quoi? Il a bradé son parti majoritaire pour vous tracer la route de tous les bonheurs avec son appel de Daoukro qui lui vaut jusqu’ à présent des récriminations et pour lui dire merci, M. ouattara vous envoie le salir sur la place publique. Continuez! L’ivoirien sait faire part des choses et repêche facilement son frère ivoirien. Avez-vous au moins souvenance de l’appel de Daoukro que le même Bédié, a lancé qui vous autorise à être là où vous êtes?  Son appel aura son 3ème anniversaire qu’ils veulent fêter comme si, au PDCI RDA, on n’avait que ça à faire? Injuriez-le comme bon vous semble, partout et en tout lieu, mais je ne crois plus que votre conscience, vous l’admettra. Je ne suis pas son porte-parole, mais je suis militant du PDCI RDA et je vous invite à la modération et au respect, même la cécité politique vous empêche de reconnaître le chemin par lequel, vous êtes parvenus au pouvoir.

Il est grand temps, que vous fassiez vos adieux à ce pouvoir qui vous permet arrogance, incongruité et insolence le tout rassemblé dans une ingratitude qui vous caractérise. Vous pensez pouvoir détenir les armes pour forcer le cours de l’histoire de notre pays. Mais, pour une fois, vous verrez la colère des ivoiriens qui n’ont plus peur. Oui, la peur s’est retournée dans votre propre camp. Si le PDCI RDA a passé 40 ans au pouvoir, ce n’est pas une raison à des affamés comme vous, d’en faire autant si ce que le parti a construit au cours de son règne, vous l’avez abîmé. Les ivoiriens ne pourront plus vous servir leur pays pour le démolir comme c’est le cas présent. Vous contraignez le président Bédié à accepter l’innommable, avec son lot d’emprisonnement de certains de ses compatriotes, l’expropriation des biens d’autrui, l’exile forcé des ivoiriens, la tuerie, des assassinats, en un mot, la terreur et vous pensez que nous allons danser encore ces pas de danse, vous vous êtes lourdement trompés.

Peuple de Côte d’Ivoire, d’où que tu sois et quoique que tu fasses, il est grand temps, que tu assumes ton honneur et ta dignité pour faire barrage à ces imposteurs qui, rêvent debout. Ils n’ont plus d’appuis extérieurs, alors n’ayons plus peur. A la période des élections, sortons massivement pour leur dire, stop!

C’est vraiment infeste M. Alassane Dramane Ouattara de confier de telles missions à vos sbires pour traîner le président Bédié que vous appeliez: » grand frère ». Or donc, vous n’avez aucune connaissance du droit d’aînesse? Je comprends les raisons pour lesquelles, vous ne respectez pas votre parole et je vous informe qu’aucun ivoirien, ne vous fait confiance.

Le pouvoir va vous échoir et pour cela, inutile de vouloir briguer un troisième mandat qui vous reviendra  pire que ce que vous imaginez. Alors, éduquez vos brebis pour mieux les conduire à votre pâturage.

Le PDCI RDA aura bel et bien son candidat et je lance un appel à tous les cadres du parti de changer de langage en parlant de 2020, que le candidat du PDCI RDA sera le candidat imposé au RHDP.

Cissé Bacongo, seuls vous et les militants du RDR croyez en une alternance. Nous au PDCI RDA, nous n’y                  accordons aucun crédit parce qu’un pouvoir ne se donne pas. Ce n’est pas une offre non plus, mais, s’arrache              à la sueur du front et nous militants PDCI RDA, le savons. Alors, arrêtez de vous prendre pour le centre de                  la terre. Bédié que vous vilipendez, est notre chef comme Ouattara est pour vous. Salut à vous le griot!!

 

Joël ETTIEN

Cadre militant du PDCI RDA France 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.