Côte d’Ivoire/Cocody Bonoumin: A quand la fin du calvaire des riverains en eau et électricité ?

Pour se laver et faire son ménage à Cocody Bonoumin, c’est la croix et la bannière en matière d’eau et d’électricité. Tous ceux qui habitent dans ce quartier, souffrent des coupures d’eau et d’électricité et chacun a dans sa salle de toilette des seaux d’eau et il faut éviter de se laver les matins sous sa douche, sans prévoir un seau d’eau, sinon vous risquez d’avoir la mousse du savon sur vous. C’est vraiment triste, ce que vivent les riverains de cette commune. A quand la fin du calvaire des riverains de Cocody Bonoumin ?

Les riverains de Cocody Bonoumin en détresse

Les coupures d’eau et d’électricité à Cocody Bonoumin, faut-il payer les factures quand on ne consomme pas ? C’est exagéré ce qui se passe de nos jours à Cocody Bonoumin, il ne s’y passe jamais de jour sans que l’eau et l’électricité ne soient interrompues et toute la population se trouve dans la détresse la plus totale et pourtant, le montant des factures augmente.

Qu’est-ce qui ne va pas dans le traitement et les services d’eau et d’électricité à Cocody Bonoumin ? Sur les 7 jours de la semaine, on ne peut pas compter le nombre d’heures de privation de ces précieuses matières. A ma connaissance, dit un riverain, je n’ai pas jamais été informé pour ces coupures d’eau et d’électricité intempestives qui endommagent nos appareils électroniques, nous dit M. P.K.

Soit, c’est l’électricité qui fonctionne et l’eau est suspendue. Soit c’est l’eau qui est absente des robinets et le courant vibre par intermittence, mais il y a problème. Nous sommes presqu’habitués, renchérit un voisin, qui soutient que par mesure de prudence, il s’est doté de fut d’eau, des bidons pour recueillir de l’eau et en cas de coupure, on s’en sert pour nos toilettes et pour ceux qui n’ont pas la présence d’esprit et qui paient leurs factures, que faire pour eux ?

Nous n’avons jamais connu ces coupures d’eau et d’électricité devenues récurrentes de nos jours, nous raconte une voisine qui a son bidon d’eau et qui cherche, un point d’eau pour se ravitailler. Quant à nous les parents pauvres et les victimes de cette galère, on est obligés d’acheter les bouteilles d’eau de source pour nous laver simplement le visage et comme nous avons des courses à faire, nous sortons, sans faire de toilette.

Alors faut-il continuer à payer encore et encore ces factures grimpantes d’eau et d’électricité ?

                                                Joël ETTIEN

        Directeur publication : businessactuality.com  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.