Côte d’Ivoire: Le Coronavirus tue, il faut que les ivoiriens respectent les consignes barrières.

Il commence à avoir trop de cadavres dans les placards des morgues ivoiriennes. Des acteurs de renom, des politiques sont en train de mourir du Coronavirus. Il est en train de tuer en Côte d’Ivoire.

Le Coronavirus fait des ravages

Parmi les victimes du moment, le premier ministre Charles Konan Banny, décédé à Paris le 10 août dernier. A l’annonce de sa maladie, le président Ouattara avait dépêché un avion médicalisé et des consignes formelles à l’hôpital américain pour que son frère et ami recouvre la santé. La mort en a pris le dessus et la peine se généralise.

Les placards des morgues sont bondés de hauts cadavres dans tous les domaines, surtout politiques. La famille du PDCI RDA pleure son fils; en effet, le dernier fils proche de la famille biologique du président Houphouët Boigny vient de rendre l’âme.

Encore, voilà une autre occasion où tous les politiques seront obligés de se retrouver autour de ce deuil et il faut qu’ils se parlent concrètement, sincèrement.

Laurent Dona Fologo n’est pas mis sous terre que Tiapany, un autre ancien ministre et cadre du PDCI RDA vient de tirer sa révérence. Certains ivoiriens ne croient pas en l’existence du coronavirus et pourtant, il tue tous les jours.

Dans les coins, espaces publics, dans les transports en commun, peu porte le masque et les responsables laissent faire. Les anodins dont on ne parle pas, sont des milliers qui en meurent.

Il faut que les ivoiriens en tiennent compte et respectent les consignes barrières; surtout le port du masque et la vaccination. Le regret, c’est que dans les rues, on les voit se promener sans le masque.

Le virus tue. Il faut que les ivoiriens se mettent à l’abri.

                                                Joël ETTIEN

            Directeur de publication : businessactuality.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.