Côte d’Ivoire: Pourquoi, le débat entre le PDCI et le RHDP, n’a pas eu lieu?

Pour quelles raisons, le débat entre le PDCI et le RHDP, tant attendu a été annulé ?

Pourquoi annulé le débat entre le PDCI et le RHDP?

La RTI sait très bien que l’arrivée des autres chaines de télévision, va contribuer à sa perte encore qu’elle avait perdu plus de la moitié de son audimat à cause du contenu de son programme. Alors donner du goût pour alimenter les attentes des ivoiriens pour se refaire un moral de retour, voilà que ce fameux débat, n’a pas eu lieu.

Je savais qu’entre les deux, à l’approche de l’heure, il y a un qui allait jeter l’éponge. Ce qui est sûr, le Pr Maurice Kakou Guikahué attendait ce moment, pour se laver de tout soupçon et celui qui sortait convaincant, pouvait-être un candidat. C’était un face à face que tout le monde attendait, autant ceux qui sont en Côte d’Ivoire que la diaspora ivoirienne.

Déjà sur la toile, le débat avait commencé. Très peu du RHDP s’activait sur les réseaux sociaux. Pendant ce temps le camp du PDCI RDA et ses alliés du Pr Guikahué, le mercure montait. Son Curriculum vitae seul faisait deux pages et ses supporters réclamaient celui du ministre Bictogo qui n’est jamais arrivé sur la toile pour comparaison.

Mais, l’attente est telle que la direction de la RTI a manqué un tournant important pour se réconcilier avec ceux qui lui permettent de vivre et qui ne croient plus en elle.

Qu’est-ce qui n’a pas marché ?

Dans un communiqué truffé de fautes d’orthographe, M. Bictogo prétendait trouver comme échappatoire qu’au départ, on lui aurait dit que la durée de la rencontre, était de 26 mn. Ce que je ne crois pas, moi-même étant dans le métier. Jamais pour une telle envergure, on ne peut pas donner un format de 26 mn. C’est un grand débat de société et pourquoi définir un temps si court ?

Au regard de ce communiqué laconique produit par l’invité du RHDP, je ne cherche pas loin, c’est M. Bictogo qui aurait jeté son éponge. Mais pourquoi ? Quand sur la place de Paris, l’ambassadeur Aly Touré confirme qu’au RHDP, le président Ouattara a formé des débatteurs capables de détrôner un baobab, M. Bictogo n’a-t-il pas eu cette formation ?

C’est vraiment dommage pour la RTI. Elle rate son retour dans le cœur des ivoiriens qui la piétinent sous le constat qu’elle est à la solde du pouvoir. Raison pour laquelle, personne ne s’y intéresse. C’est aussi triste pour les invités qui parleront moins dans les meetings pour se donner de la redondance et de la contenance.

Un grand crédit de part et d’autre vient d’être perdu et les ivoiriens. Les téléspectateurs vont encore s’éloigner plus de leur « RTI » pour laquelle, on leur prend de l’argent contre leur volonté sur les factures d’électricité et d’eau courante.

Qui croire désormais ?

                                                                                               Joël ETTIEN

                           Directeur de publication : businessactuality.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.