Côte d’Ivoire: Les artistes engagés ne sont pas des fous.

Dans les crises ivoiriennes, pourquoi jeter les pierres aux artistes musiciens ? N’ont-ils pas fait leur part, cette grosse part de responsabilité ? Est-ce que c’est à eux qu’il revienne de prendre les dernières décisions ? Je peux passer toute une journée entière à écouter Alpha Blondy, Tiken Jah, Soum Bill, Yodé et Siro et tous les autres du zouglou qui ont pris faits et causes pour la prévention des risques et quand je finis de les consommer, je me pose la question, qu’est-ce que les hommes politiques, ont dans leur tête, alors que dans le fond de leurs chansons, c’est un tout un programme de société.

Il faut protéger les artistes ivoiriens

Il ne se passe pas d’occasions heureuses ou malheureuses sans qu’ils ne rentrent en studio à leurs frais pour sortir des chansons de prémonition. Très souvent, ils n’attendent pas qu’il y ait des catastrophes pour venir nous égrener des mélodies prophétiques. Ils sont tous obligés de se lier d’amitié avec ces Hommes politiques, dans l’intention de les raisonner sur l’avenir de toute la vie, car elle a de la valeur. Qui les écoute ? On les prend tous pour des fous quand ils n’arrangent pas.

Alpha Blondy n’est pas fou. Soum Bill n’est pas fou. Siro et Yodé ne sont pas achetés. Les autres qui jouent les pompiers dans leurs chansons, ne sont pas des déglingués mais bien des missionnaires. Ils sont tous des divins. Si vous applaudissez les chantres, prenez-les dans vos bras pour les encourager à éclairer, mais si les Hommes politiques veulent conduire leur peuple dans les abîmes, ça c’est leur problème.

Alpha Blondy, n’est pas fou. Ne lui jetez pas la pierre. Ils se battent pour éveiller la conscience sans conscience des Hommes politiques, afin de les implorer à regarder en bas pour entendre le cri de leur peuple. Pourquoi vous leur jetez la pierre ?  Les messages intermèdes qu’ils lancent au cours de leurs différents concerts, que vous leur reprochez ?

Les artistes accusés injustement

Quand j’entends les ivoiriens accuser ces artistes qui ne dorment pas à force d’épuiser dans leur méninge pour nous faire plaisir, ils ne sont pas des politiques, ils ne sont que des artistes.

Quand, vous êtes buttés sur des cailloux et que la raison a foutu le camp, ne jugez pas ces artistes, ils ne sont pas des corrompus. C’est quand ils n’auront plus de voix, qu’on va les regretter ? Non, ils ne sont pas des vendus et ne supportent personne, mais la vérité. Il faut bien qu’ils vivent aussi, mais on ne vit qu’avec l’argent, ils n’ont que leur instinct, leur inspiration pour vivre.

Quand un artiste ne peut plus fredonner de sa belle voix, il meurt. Ne leur jetez pas la pierre. Prenez un peu de votre temps pour les écouter. Quand ils sont sur scène, ils n’appartiennent plus aux Hommes, mais ils sont entre ces Hommes et les divinités, qui les envoient nous parler.

Les zouglous, les reggae men, les humoristes, pleurent parce que nous sommes tous têtus, quand en face de nos intérêts, nous perdons la raison et devenons, des inhumains.

Je les adore. Ils me font passer des moments inoubliables. Ils ne sont pas fous, on passe par eux, pour nous transmettre des messages, écoutons-les, ils ne sont pas des corrompus, ni fous. Si les Politiques prenaient un peu de leur temps pour appliquer certaines de leurs recommandations, le monde se porterait mieux. Ecoutez-les, plutôt que de leur jeter la pierre. Ils ne sont pas des copier-coller.

                                                  Joël ETTIEN

    Directeur de publication : businessactuality.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.