Côte d’Ivoire: qui gagnerait à semer le trouble sur les réseaux sociaux, par des nouvelles troublantes?

Qui a intérêt à semer le doute, le faux espoir et la crainte dans l’esprit des ivoiriens via les réseaux sociaux?

Les réseaux sociaux: source de rumeurs ou de vérité?

Depuis deux jours, il y a des gens de peu de scrupules qui ont pris les réseaux sociaux pour y semer le doute, la peur, le faux espoir aux ivoiriens. Si ce n’est pas le président Gbagbo, qui serait libéré, c’est l’artiste Gadji Céli qui serait tombé sous le charme du rhdp, avec des pagnes à l’effigie du président Ouattara et ce matin, c’est le décès du président Charles Diby Koffi qui a réveillé le monde entier. A qui profitent toutes ces rumeurs et c’est à quel dessein ?

Pour la libération du président Gbagbo et du ministre Blé Goudé, c’est presque normal, puisque si elle a lieu, le peuple ivoirien jubilerait à profusion et les conséquences, seraient quasi incalculables, donc faire un tel test, si c’est dans le camp du pouvoir, leur popularité reste intacte. Aussi, pour le fait de supplier l’artiste Gadji Céli à adhérer au rhdp, est-ce qu’il fallait de manière grotesque, faire un tel montage pour le salir ?

L’homme se prépare à rentrer au pays, nous avons tous lu, mais à cette allure, il y a encore des doutes sur ce projet du retour de l’artiste. Récemment, nous avons lu qu’il nous informait que la fin de son exile était proche, on attend. Est-ce encore un autre fake monté de toutes pièces par les réseaux sociaux?

Concernant le supposé décès du président Charles Diby Koffi, un des transfuges silencieux du pdci rda au rhdp, ces dernières images si elles s’avéraient vraies, on l’a tous vu, amaigri, très amaigri. Annoncer sa mort, c’est à quelle tribu ? Pour vouloir la mort du président du Conseil Economique et Social, M. Charles Diby Koffi, qui est déjà dans leur camp, quel message les ivoiriens doivent retenir ?

Pour ceux qui prêchent ces fakes pour ameuter les citoyens déjà inquiets, c’est pourquoi ?

Créent-ils ce fake sur les réseaux sociaux pour voir la réaction des militants du pdci rda ? De toute les façons, s’il arrivait le pire à cet illustre serviteur de l’état, les militants du pdci rda, réagiraient en soutien et compatiraient absolument. La politique n’est pas synonyme de dédain ou de conspuation. Ce n’est pas parce qu’il est allé au rhdp que, s’il lui arrivait le pire, les ivoiriens n’allaient pas compatir ? Si tel est le cas, que ceux qui sont derrière ces manigances, arrêtent. Ce n’est pas bon pour l’image de leurs mandants et les ivoiriens ont besoin de tranquillité.

Déjà, la monture de la CEI qui est décriée parce que comportant des signes de conflits pouvant déboucher sur des crises graves, vient d’être validée par l’ONU. Ainsi, tout le monde a cousu sa bouche et dans les églises et autres lieux de prière, les fidèles n’arrêtent pas de jeûner et prier pour s’éviter les dégâts de la crise post-électorale de 2010.

A vouloir les paniquer, ou jauger leurs réactions si le président Gbagbo et Blé sortaient, ils sont attendus, ce qui est sûr, les ivoiriens les attendent. Alors, les prochains fakes, ce sont qui ? Soro Guillaume est encore en Europe, le président Bédié se porte bien, Affi N’guessan aussi va bien, madame Gbagbo se porte comme une princesse, à qui le tour ?

Ce n’est pas digne et surtout pour l’image de la Côte d’Ivoire, de telles comédies augmentent des céphalées, migraines et pour les plus sensibles, ils peuvent piquer des crises graves qui peuvent les emporter. S’ils ne sont pas humains, qu’ils s’obstinent à pousser les pauvres orphelins politiques au suicide.

                                                                    Joël ETTIEN

      Directeur de publication : businessactuality.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.