Côte d’Ivoire: « Simone Ehivet veut une nation développée, prospère et unie, en un mot un État providence ». Réaction de Liade G.

Dites à l’ex-épouse de Gbagbo, Simone Ehivet, qu’elle a abdiqué face à l’impérialisme français. C’est le même discours qu’avait ténu Houphouët en 1950, pour se démarquer du parti communiste et s’allier à la France coloniale du général de Gaulle. Simone ne peut pas développer une nation qui est dominée par des forces exogènes.

Il n’y a pas de développement durable et intégral dans un pays où on ne crée  pas de la valeur ajoutée.   

Simone veut manipuler des consciences faibles ou affamées. Un pays non souverain n’est pas maître de ses propres projets de développement. C’est la banque  mondiale et le FMI qui définissent les projets de développement de la côte d’ivoire et non les dirigeants ivoiriens, encore moins une certaine Simone Ehivet.   

Voilà pourquoi les secteurs prioritaires tels que l’emploi, la santé, l’éducation, la recherche, les infrastructures routières, sont sacrifiés. Plus de 270.000 ivoiriens décèdent chaque année, 12 enfants âgés de moins de 5 ans décèdent toutes les 90 minutes du paludisme, 614 femmes décèdent en couches chaque année, l’espérance de vie à la naissance des ivoiriens se situe entre 56 et 58 ans. Simone Ehivet veut se  rapprocher  subtilement  de  l’internationale libérale de Ouattara.

Qu’elle arrête de tromper les pauvres ivoiriens ! Elle s’est trahie après plusieurs mois de  tergiversations chroniques. « L’excès du langage est un procédé  coutumier à celui qui veut faire faire diversion ». Simone faisait trop de prières pour la libération de Gbagbo, alors qu’en réalité c’était pour tromper la vigilance des ivoiriens. Son Dieu l’a exposée. Comment peut on créer des tribunes, et  permettre à des voyous de venir insulter l’ex-prisonnier de l’impérialisme, Laurent  Gbagbo ?

Qui peut tourner la page Laurent Gbagbo en côte d’ivoire ? Contester une demande de divorce n’est pas une motivation de créer un mouvement politique, ce n’est non plus un  projet de société. Ségolène Royal s’est séparée d’Hollande, et cela n’avait pas impacté la vie du PS. C’est un échec pour elle. L’Afrique est mal partie!

Liade Gnazegbo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.