Côte d’Ivoire: une proche de Soro Guillaume, Célestine Tazeré, l’a quitté pour M. Ouattara, où est donc le problème?

Une proche de Soro, Célestine Tazeré a rejoint le camp du rhdp, pourquoi c’est un épiphénomène.

Célestine Tazeré vers le camp adverse

Je n’avais pas voulu me prononcer sur cette traîtrise, si un observateur de la situation sociopolitique ivoirienne, ne s’y était pas prononcé. Voici ce qu’écrit M. Liadé Gnazégbo, ce critique sur l’acte posé par la députée en question 

« Un regard distancié ou critique sur la démission de la députée de Issia, Célestine Tazeré du parti de M. Guillaume Soro (GPS).

La question que je me pose est de savoir est-ce que la fiabilité a -t-elle encore un sens dans le paysage politique ivoirien où les clivages se sont effacés, où les partis sont en voie de disparition et/où l’individualisme s’est imposé et développé ?

Le cas de la députée d’Issia, madame Célestine Tazeré, est pathétique et extraordinaire. Sa démission médiatique explique combien de fois il est coûteux d’être fidèle, à une période où l’on est attaché au piquet de l’instinct de l’immédiateté ou de survie, où il n’y a aucune mémoire des événements.

Un homme politique français disait ceci : « la fidélité, lorsqu’elle est fondée sur l’intérêt, dure ce que dure l’intérêt. Elle est éphémère. »

Pourquoi ce revirement?

Madame Tazeré n’est pas une femme de conviction, encore moins une militante engagée. Elle est guidée par son esprit sélectif, intéressé et individualiste. C’est une opportuniste notoire. Elle manque de dignité et de personnalité car, elle est devenue un objet parmi les autres. Elle se sert de la réconciliation et la paix comme comité de soutien à son action politique du « ventre ». Quelle honte pour ces jeunes générations !

 Pour elle, suivre Soro, était synonyme de ténèbres ou d’obscurantisme. C’est-à-dire une voie sans issue et sans avenir. Mais peut-on quitter une voie de la mort ou sur une voie de sacrifices humains ?

Célestine Tazeré « Ayoka » pour cette nouvelle acrobatie de trop » fin de citation, dixit :M Liadé Gnazégbo.

Dans la vie, il y a des actes qui peuvent rattraper ses auteurs et ce que la dame vient de faire à celui qui l’a mise au soleil, est une haute trahison.

Était-ce le moment d’enfoncer le couteau dans ma plaie de son ancien mentor ? C’est aussi dommage qu’il n’y a pas d’appareil pour sonder la dose de foi des politiques avant de les accepter dans un groupe.

Soro Guillaume, continue de recevoir et d’autres partiront, la politique est souvent fondée sur ces alimentaires, hélas !

A qui le tour, mais apparemment, Soro continue dans la douleur et dans le silence de ses prières, d’être solide et l’avenir qui est le maître de tout destin, donnera un nom à tous ces traitres.

Ce n’est que de la pure trahison et un épiphénomène, mais il fallait en parler quand-même, puisque bon nombre de nos lecteurs, nous en ont interpeller.

                                                                                            Joël ETTIEN

                               Directeur de publication : businessactuality.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.