CPI-Génocide Wê: Un communiqué flou diffusé sur le site de la CPI, à qui s’adresse-t-il ?

Les familles des victimes du génocide Wê continuent de réclamer justice. Pendant son incarcération dans la prison de la Hollande, ils ont tous cru que le président Gbagbo ferait de ce dossier une des clés de sa plaidoirie, mais rien de tout cela. A leur grande surprise, un récent communiqué émanant de la direction pénitentiaire de la CPI fait état d’une grande confusion qui accentue leurs différentes douleurs par rapport au génocide dont leurs parents Wê ont été victimes.

Un communiqué de la CPI qui accentue les douleurs

Madame Kéi Vao, présidente de l’association des victimes Wê, qui ne comprend rien de ce texte nous le renvoie et ce communiqué, est intitulé comme suit :

« Braise d’abord une banane et l’on saura si tu peux organiser une cérémonie grandiose (gôh)

Vous qui voulez faire mains basses sur le dossier Wê à la CPI en créant des ONG écrans avec le concours de quelques membres de l’USP-WÊ, il y a des dossiers à transmettre et à défendre devant la CPI !

Les tueries de l’ivoire, les massacres d’Anonkoua-Kouté, le msassacre des Godié à Godjiboué, Sago, Moussadougou dans le département de Fresco… et tant d’autres !

Bientôt notre dossier sur les complices internes des ennemis d’unité Wê… »

A qui la CPI s’adresse dans ce communiqué ?

Madame Martine Kéi Vao, trouve ce communiqué trop ambigu car aucune association de ce dossier n’a été informée d’un rebond de ce dossier à la CPI.

Est-ce à dire que la CPI veut relancer la procédure ou, juste pour interpeler. Si tel est le cas, son association, est légalement constituée et déclarée à la direction de la CPI, pourquoi, leurs avocats n’ont pas été saisis ?

Les parties engagées dans le dossier voudraient avoir le cœur net. A qui la CPI s’adresse dans ce communiqué ?

                                                       Joël ETTIEN

               Direction de publication : businessactuality.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.