Côte d’Ivoire: Que reste-t-il de l’héritage du président Houphouët Boigny ?

Que reste véritablement de l’héritage politique du président Houphouët Boigny ? Le premier président de la Côte d’Ivoire, n’est plus. L’homme, n’étant pas éternel, est décédé depuis 1993 et jusqu’à ce jour, quand ça arrange, on l’invoque et quand ça n’arrange, on s’en sert pour brûler son pays. Mais que reste de son héritage politique ?

L’héritage du président Houphouët Boigny détruit

Ils ont même créé un groupement pour snober tout le peuple ivoirien, le fameux RHDP (rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et pour la paix). Aujourd’hui, les fils politiques du président Houphouët ont mis le feu dans son héritage et il n’y a personne pour l’éteindre. Ils s’accusent mutuellement d’en être les vrais et d’autres les faux. Pourtant, la simple évocation de son nom, fait vendre et ses fils politiques s’en sont servis pour détruire.

Ils ont mis le feu dans son riche héritage. Même si l’homme n’a toujours pas été exemplaire, idoine, correct en voulant servir la France, il a laissé tout de même un héritage conséquent.

L’homme est décédé il y a 28 ans et jusque-là, sa famille politique n’a pas encore fait le deuil pour s’harmoniser sur l’essentiel. On ne sait pas qui a été le vrai à qui le témoin a été rendu. Tantôt, on dit que c’est le président Bédié, parce qu’il a su garder l’appareil politique du vieux, le PDCI RDA et tantôt, Alassane Ouattara veut aussi se l’approprier. Il y a une belle cacophonie qui a troublé et continue de troubler. Qui est le vrai héritier du président Houphouët ? Si c’est le président Bédié, cela fait bientôt 28 ans que son père a tiré sa révérence, qu’a-t-il fait du pouvoir qu’il lui a légué ? Un bilan s’impose. Si c’est aussi Alassane Ouattara, qu’est-ce qui justifie toutes ces violences qui ont émaillé son parcours politique ?

Aujourd’hui, parler du président Houphouët rime avec des règlements de compte et à la fin, c’est l’embrasement. Comme il n’est jamais trop tard pour faire la paix, quand est-ce que la sincérité et la bonne foi feront plier ses enfants politiques pour laver tous ces linges sales en famille ?

Pour des gens qui se réclament du président Houphouët Boigny, et qui s’expriment avec des coups de canon, Houphouët privilégiait le dialogue. Mais aujourd’hui, son pays sombre pour des calculs politiques qui affament son peuple. Où est le bon sens de l’humain pour des élèves qui donnent l’impression d’avoir été assidus dans son école ? Qu’ont-ils fait de tous ses enseignements : « la paix, n’est pas un vain mot, mais un comportement… le dialogue est l’arme des forts… il est plus facile de faire la guerre que de faire la paix,… » ?

L’argent toujours l’argent et les vraies valeurs ont été piétinées, spoliées et le pays devient la proie des terroristes et djihadistes; le pays du président Houphouët Boigny, qui l’eût cru ?

Tout est une question de volonté politique. Il faut à cet effet que cette volonté politique naisse dans l’esprit de ces leaders politiques qui semblent enrhumés et avoir la fumée dans leurs yeux.

Le président Houphouët Boigny est pour beaucoup un grand homme, un modèle, que tous ces milliers de jeunes ivoiriens n’ont pas connu. Il faut intégrer dans le programme scolaire l’idéologie houphouëtiste pour semer cette graine des vraies valeurs sociétales et sociologiques à la jeunesse en manque de repère et qu’on utilise pour des causes anti-sociales.

Si les ivoiriens veulent aller loin et se faire protéger, il faut qu’ils se servent des vraies valeurs et demander aux leaders de baisser leur garde face à des situations qu’ils créent eux-mêmes pour réclamer les solutions dans le vide.

Houphouët Boigny est mort et vive Houphouët !

                                                 Joël ETTIEN

            Directeur de publication : businessactuality.com  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.