Côte d’Ivoire: La RTI a fait bâcler la retransmission du concours miss.

La retransmission en direct du concours national ivoirien de la beauté, dénommé, miss Côte d’Ivoire, a gâché la fête. Non seulement, la RTI a commencé très tard, mais on se demandait si c’était une retransmission par radio et non de télévision.

La RTI manque la diffusion de Miss CI

Quand on parle d’un événement télévisuel, c’est pour montrer l’ambiance à partir des images. En quoi, le réalisateur a fait de la rétention de ces images ? En quoi, le remplaçant de Yves De M’bella, Didier Bléou, était moche pour que son apparition tardive cause problème ? Pourquoi, la RTI s’est montrée si médiocre dans cette retransmission ?

Non seulement, on n’a pas vu l’arrivée des autorités, et pour monter les discours, on a senti des défaillances et le temps de l’apparition de Didier Bléou à l’écran, posait encore des soucis techniques. Pourquoi avoir obligé l’animateur à parler plus dans les loges que le montrer très souvent à l’antenne. Pourtant, il était bien habillé et son apparition tardive à susciter de l’engouement et de l’effet sur la toile ?

Qu’à cela ne tienne, pendant la prestation orale des candidates, on n’a pas présenté un seul instant la réaction des autorités. Même avec le port des masques, on aimerait bien les voir surtout que le thème cadrait avec la mission du ministre Kouadio Konan Bertin, KKB. Pourquoi, pendant la prestation orale, on ne nous a pas montré le ministre KKB par exemple ?

Il y a eu trop de raté pendant la retransmission de ce direct qui est une grande faveur, pour la nation ivoirienne, car accorder autant d’heures d’antenne pour une telle cérémonie, c’est un privilège. On a eu affaire plus à un direct radiophonique que télévisuel, parce qu’il y a eu plus de son que d’images. Maintenant, si la RTI n’est plus à mesure d’assurer cette retransmission, qu’elle concède le droit de diffusion aux autres télévisions pour faire un bon travail aux téléspectateurs.

La fête était pourtant trop belle pour que la RTI la retransmette inachevée à ses téléspectateurs, pour une fois, qu’elle avait cette noble occasion de se rapprocher de ceux-ci. Dommage !

                                                       Joël ETTIEN

              Directeur de publication : businessactuality.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.