Côte d’Ivoire: Tidjane Thiam arrive !

Les lignes vont bouger au PDCI RDA et tant pis pour ceux qui croient qu’on leur offrirait la prétendue succession du président Bédié. Depuis le 6 novembre 21, Thiam a fait jauger son image et son nom sur les bords la lagune ébrié et il va mettre en arche la turbine.

Le nom de Tidjane Thiam refait surface au PDCI RDA

De ce provient du palais du sphinx de Daoukro, le temps lui serait venu de se rappeler de la dernière volonté du président Houphouët Boigny, qui lui aurait demandé de passer le flambeau de son parti politique à son petit-fils de Thiam. Ainsi donc, ce qui ce passe actuellement au PDCI RDA n’a pas anodin.

Mais avant de descendre dans le terrier, la France et sans doute la complicité du vieux Bédié, ont décidé de provoquer le débat pour préparer son arrivée comme un messie. Un autre point qu’il faut soulever et qui est du moins le plus important, c’est les fortunés dans ce parti: il en reste peu.

Ce n’est plus le vieux Bédié qui donnerait sa fortune pour quelqu’un à faire sa campagne et si ce dernier le perdait, qui lui rembourserait ses milliards ? Oui des milliards, car pour faire une bonne campagne présidentielle en Côte d’Ivoire, il faut un minimum de 5 à 10 milliards de francs de CFA. Qui peut s’offrir un tel challenge ?

Alors, comme tout nouveau tout beau, tous les militants rêvent de voir Thiam relever ce défi car pour eux, il aurait non seulement ces milliards, mais aussi, il serait l’ami de tous les grands hommes de ce monde.

La France va lui dérouler tous les grands tapis médiatiques qu’elle possède et déjà, on annonce qu’il serait l’invité d’un grand média France-Afrique dans les jours à venir. Ainsi donc, les militants du PDCI RDA attendent l’arrivée de Thiam comme un messie, celui qui n’a pas mis les pieds en terre ivoirienne depuis plus de 20 ans.

Comme à son habitude, le vieux Bédié ne dit mot pour le moment, préparant sans doute dans son secret l’arrivée de son dauphin qui plus est, est son fils. Pour tous ceux qui ont rêvé se mettre à la disposition du vieux Bédié pour avoir sa clémence pour lui succéder, leur rêve va tourner en dérision.

                                                       Joël ETTIEN

          Directeur de publication : businessactuality.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.