Côte d’Ivoire/8es Jeux de la francophonie:  Josey parmi les athlètes, plein  » feu » sur Abidjan

C’est parti pour 10 jours de fête dédiée à 17 compétitions sportives et culturelles.

La date du 21 juillet 2017 restera gravée dans l’esprit des 84 pays francophones dont 53 prennent part aux 8es jeux de la francophonie ouverts à cette occasion, au stade Félix Houphouët-Boigny. En présence de 19 chefs d’État et du secrétaire général de la Francophonie Michael Jean, et de nombreuses personnalités ivoiriennes, la cérémonie d’ouverture s’est déroulée dans une ambiance festive.

Tout a débuté en fanfare avec les défilés des différentes délégations qui ont affiché leur intention de repartir chez elles avec de prestigieuses médailles. Outre les allocutions du Président Alassane Ouattara, de Michael Jean et du ministre en charge de la francophonie, le gouverneur BEUGRE Mambé, saluant l’opportunité et la mobilisation autour des jeux , les artistes ont donné un cachet spécial à la cérémonie. Le grand public composé de jeunes venus des quatre coins du district d’Abidjan a vibré aux rythmes des sonorités locales et internationales.

Après ses frasques avec Serey Dié, le capitaine des Éléphants footballeurs de Côte d’Ivoire, la chanteuse à la voix d’or a reconquis le cœur de ses fans. Coup sur coup, elle a bercé les oreilles du public avec son timbre vocal et ses déhanchements qui font d’elle une véritable bête de scène. L’auteure de  » diplôme «  qui a mis au monde un enfant dont le père désormais reconnu est Serey Dié, a encore fait un clin d’œil au vaillant capitaine. Au grand plaisir du public, Josey a quitté le podium aux pas d’athlète. L’artiste et ses danseuses tenaient à dégager les planchers avant la mise en place d’un autre décor chorégraphique.

 

ADN avec Businessactuality.com
ADN avec Businessactuality.com

 

Kumba Gwalo, la diva Aïcha Koné, Joss Kezo , Niki Saff K. Dance et un groupe indien ont enflammé le stade avant la montée étincelante du mythique groupe Magic System. Les « magiciens » ont mis du baume au cœur de la Première dame Dominique Ouattara et du public. Le décor déjà planté s’est intensifié avec la parade des 84 ballons lancés dans le ciel. Lequel espace a été illuminé de magnifiques feux d’artifices inoubliables.

ADN avec Businessactuality.com
ADN avec Businessactuality.com

Le ciel d’Abidjan avait l’allure de ceux des grandes villes. Le visage radieux des délégations étrangères et l’allocution de Mme Michael Jean en disaient long sur la maîtrise du dossier des autorités ivoiriennes. Qui ont arraché de haute lutte l’organisation de ces 8es jeux de la francophonie devant le Tchad à Nice. Vivement que les festivités qui s’achèvent le 30 juillet prochain se déroule dans un climat de solidarité, de diversité et d’excellence. 3600 athlètes, signalons-le, sont en lice pour cette édition.

Aimé Dinguy’s N

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.