Europe: L’occident n’offre plus de perspectives, ses rêves sont brisés.

L’Occident peut-il continuer à donner du rêve aux africains ? Ce qui se passe dans le monde actuel à cause de la pandémie à Coronavirus, doit donner des leçons de morale à tous. C’est la débandade et toutes les grandes économies s’effondrent. Tout s’écroule sans solution et l’Afrique risque encore, si elle n’y prend garde, une invasion qui lui sera fatale.

Le mythe de l’occident est tombé

Depuis des milliers d’années, ces européens ont fait miroiter aux africains la crédibilité de leur mode de vie et de leur politique basée sur leur démocratie; heureusement que cela continue d’être une bataille en terre africaine. Le mode de désignation ou de choix de leurs leaders politiques, ne sied pas aux africains. Sinon comment comprendre qu’après chaque élection en Afrique on dénombre des morts ?

Aujourd’hui, l’Europe est à bout de souffle, épuisée, dénudée de ses valeurs. Elle est stagnante, lessivée comme un boxeur ayant perdu son combat par KO. Leur science est par terre. Heureusement qu’ils ont la technologie, mais il lui faut des Hommes, ils sont tous devenus vieux et tout le monde tourne en rond. Pendant ce temps, au lieu d’en profiter pour en tirer les grandes leçons, les chefs d’État africains, regroupés dans des associations sous-régionales, ne sont pas capables de se réunir pour s’adapter au nouveau mode de vie que le changement leur impose.

En Côte d’Ivoire par exemple, il y a encore des traditions qui se battent contre vents et marées pour rester intouchables. Chez les akan, la démocratie à l’occidental n’a pas pu s’imposer et on assiste à des bicéphalismes à la tête des clans. Comment comprendre que le président français fasse enlever le drapeau européen qui soufflait dans le creux de l’Arc de Triomphe parce que, l’opinion l’aurait trouvé indécent, pendant que la présidence de cette union revient de droit à la France. Quelle légèreté !

Et voilà des systèmes sclérosés qui continuent de distiller de la morale aux autres. Comment comprendre que dans ces grands pays, on instaure des modes de vie autorisant le mariage homosexuel, mais qui va les remplacer, encore qu’ils sont tous vieillissants?

Ils font tout à l’envers et en voulant défier la nature, ils sont frappés par leurs propres turpitudes et trouvailles et ils veulent le faire payer par les autres, surtout les plus faibles.

L’Europe a abdiqué de ses valeurs et il va falloir lui inventer de nouvelles lois naturelles, sinon, elle est fichue. 

Elle est par terre et n’a plus de voix pour crier au secours. Le maître est devenu pire que l’élève et les européens sont aux abois. L’espoir suscité, n’a été qu’un mirage. Il faut réinventer et tout refaire, mais comment ? D’abord, permettre à la nature d’être dans ses droits. Le mariage entre la femme et l’homme doit reprendre ses droits mais plus vite pour que cette Europe vieillissante éclose à nouveau.

Laisser les pays africains trouver de nouveaux partenaires et arrêter de vouloir leur imposer des modèles fantoches et éviter de guider leurs pas pour leur propre avenir. Le bonheur ne s’impose pas, il est inné et se cultive pour s’améliorer. On ne décide pas à la place des autres. Le monde est ouvert et on ne le ferme pas sur les autres. L’Europe a commis trop de bavures et elle croyait qu’avec autant de noirs sacrifiés, leur mort resterait impunie ? Non, il faut revenir sur terre, sinon, le rêve européen s’est volé en éclat et toute l’Afrique doit en profiter pour remettre toutes ces pendules à l’heure. Le mythe est tombé.
                                                                   

Joël ETTIEN
              Directeur de publication: businessactuality.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.