COP15: La Côte d’Ivoire devient le centre mondial pour la recherche des solutions naturelles.

La COP15, la Côte d’Ivoire en devient le centre du monde pour la recherche des solutions de la nature. Le président ivoirien reçoit à partir de ce lundi 9 mai, tout le monde entier sur son petit sol ivoirien qui est le centre pour la recherche des stratégies du sol et de la forêt.

COP15 à Abidjan

C’est un grand moment que la mort de Amadou Soumahoro gâche, mais le président Ouattara saura faire la part des choses. Il fera bonne mine car le chef ne pleure pas. Comme le disait aussi un autre président: “les grandes douleurs sont muettes” sacré Henri Konan Bédié.

L’hôtel ivoire est en ce moment la capitale du monde forestier et beaucoup découvrent la Côte d’Ivoire dans sa beauté hospitalière, pour se pencher sur la vitesse à laquelle la nature disparaît par la faute de l’homme.

Alassane Ouattara a réussi un sacré coup. Il a pu convaincre le monde de faire de son pays le centre du monde, parce que justement il regorge en la matière de faune et de la flore qui malheureusement sont en perte de vitesse. Les ivoiriens doivent s’enorgueillir de voir autant de sommités, de personnalités atterries sur leur sol durant plus de quatre jours et tous les soirs, elles prendront plaisir à la découvrir. 

Ainsi, la Côte d’Ivoire va revivre ses lustres d’antan. On pourra attirer l’attention sur certains qui abîment le sol par la recherche insolite de l’or en creusant des trous, sans les fermer dans certaines régions, ni même songer à planter des arbres à la place de leur abîme. On peut citer des exemples dans la région du N’zi Comoé, entre Dimbokro et Bocanda, dans toute la majestueuse forêt du Moronou, dont la capitale est Bongouanou.

Les orpailleurs ne sont plus des clandestins, mais exercent à visage découvert qu’il faut arrêter dès maintenant, les mettre aux arrêts. Il faut donner les moyens aux forces de défense commises à cet effet, de sévir sans être stoppées dans leur élan de mettre de l’ordre dans les forêts ivoiriennes. Toutes les réserves naturelles sacrées ne le sont plus à cause de l’exploitation abusive de ceux qui arrivent et qui ne connaissent pas leur valeur et dont on a peur de les dénoncer. Ils y prospèrent et leurs récoltes sont achetées.

Pour l’heure, le président Ouattara a réussi un grand coup de rassembler autant de personnalités et de sommités mondiales sur son sol.

A partir d’aujourd’hui, les médias qui ont entendu parler par devers d’autres sources, découvriront pour de vrai, ce pays qui s’appelle: “la Côte d’Ivoire.” 

Joël ETTIEN
                      Directeur de publication: businessactuality.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.