Côte d’Ivoire: 21 jours d’actions citoyennes de MTN, « Quand le bénévolat des YCD se mêle au social »

La vie sociale menée par les 22 filiales du groupe MTN depuis plus de 10 ans a une réelle influence sur le bien-être mental et physique de ses abonnés.

Et cela se perçoit clairement à travers les performances de MTN Côte d’Ivoire classée meilleure entreprise de ce groupe dans le cadre des 21 jours d’actions citoyennes « Yello care days » ( YCD) lancés chaque année du 1er au 21 juin. La motivation des collaborateurs du DG de cette firme de téléphonie mobile, Freddy Tchala, est un facteur déterminant pour augmenter la productivité du personnel. La motivation dans le travail Elément clé du succès de la maison Yello, la mise des bénévoles sur le terrain est aussi un facteur prédominant dans la motivation au travail qui dépend de la personne et de l’orientation de cette dernière. Pendant 21 jours, les employés sont à l’ouvrage pour la réalisation de projets sociaux. Avec pour thème : ‘’Investir dans l’éducation pour tous’’, ce qui traduit l’importance que MTN accorde à la question de l’éducation en Afrique.

Ce sont plus de 700 employés MTN CI mobilisés, et plus de 22 000 employés de MTN Group mobilisés et engagés. 21 jours au service des démunis Du village Marchoux à Abobo en passant par l’Université de Cocody et la Médiathèque de Treichville, les bénéficiaires du projet YCD ont démontré que plusieurs facteurs pouvaient être à l’origine du déclic de leur insertion sociale. Hors des bureaux climatisés et des grands dossiers de travail, les employés de la famille Yello ne se tournaient pas les pouces durant ces jours dédiés à l’éducation pour tous. Et la motivation a tenu une place aussi importante dans le discours managérial.

Pourtant, et paradoxalement, elle n’a jamais autant fait défaut qu’aujourd’hui. Dans sa même dynamique, MTN est restée viable avec des dirigeants qui motivent leurs collaborateurs et les populations. Mieux, les MTNer’s savent garder l’esprit de groupe qui les propulse comme des messagers au service des populations en détresse. En témoignent les actions entreprises encore cette année. « C’est une belle expérience. Une action sociale d’un tel niveau est à saluer et à continuer, car se mettre au service des autres est fondamental. Et MTN entreprise citoyenne le fait bien. Ce matin , j’ai été très heureux avec mes autres collègues de contribuer, de participer à la construction de cet établissement scolaire. Je dis donc à l’année prochaine pour un nouveau challenge Yello care days », a affirmé Leandre Hangaman chef d’agence MTN CI.

Entre autres projets, la construction d’une nouvelle école au village Marchoux de Bingerville (affrété au départ aux Lépreux) est une symbolique illustration pendant les 21 YCD. Car, l’EPP Marchoux est une école où le nombre d’élèves dans les classes est supérieur à la normale. Grâce aux vaillants employés reconvertis en maçons, l’effectif pléthorique des classes de la maternelle et du primaire est passé de 140 à 80. Pour désengorger les salles de classe, les employés de l’entreprise MTN ont construit 7 classes en 2016.

Au grand bonheur des élèves qui constituent l’avenir du pays. De nouvelles mesures ont été prises cette année pour ajouter une nouvelle école de 7 classes et plusieurs autres infrastructures. Selon les initiateurs, l’objectif est de construire sept salles de classe, une classe de maternelle, un bloc sanitaire avec 10 toilettes, un point d’eau, une bibliothèque avec un point informatique et enfin réhabiliter et équiper la cantine. Le directeur de l’Epp Marchoux 1, Yao Théophile et les élèves n’ont pas caché leur joie. Ils pourront dès la prochaine rentrée scolaire bénéficier de ce nouveau fleuron vivement salué par les autorités municipales, préfectorales et la communauté villageoise.

 

Encore un flux d’actions Outre le Marchoux, le village SOS d’Abobo a vu ses pensionnaires profiter d’un programme éducatif axé sur le cinéma. La participation de plusieurs institutions œuvrant pour le développement, aux nombres desquels le ministère de l’Éducation nationale et de l’Enseignement Technique, l’UNESCO, la Direction Régionale de l’Éducation Nationale et de l’Enseignement Technique (DRENET), l’Inspection de l’Enseignement Préscolaire et Primaire et la Mairie d’Abobo, a été très salutaire.

Dans leur démarche, les hommes de Freddy Tchala ratissent également large avec les personnes du 3e âge. Une séance de formation pour l’apprentissage au numérique des retraités de la CGRAE leur a été favorable. « Les chers pépés et chères mémés » ont reçu chacun un diplôme de formation en plus des gadgets MTN et CGRAE. Selon le directeur adjoint des prestations de l’Ips-Cgrae, Siriki Diarrasouba, cette action arrive à point nommé. « Il s’agit d’un partage de savoir avec nos parents retraités, pour leur donner les rudiments nécessaires. Afin d’épouser cette ère de modernité, avec l’outil informatique et l’Internet », a-t-il indiqué. Au cœur de cette formation, la chargée de communication de MTN CI Michelle Manouan a levé un coin de voile sur leur motivation.

 

« Chaque senior a été coaché par un Mtner’s pour l’utilisation de l’ordinateur, le traitement de texte, la recherche sur Internet… Puis, lui parler des dangers de la cybercriminalité. C’est-à-dire, comment protéger ses comptes sur les réseaux sociaux ? … Ensuite, lui demander ce qu’il aime, pour mieux l’accompagner en fonction de son centre d’intérêt… », a-t-elle déclaré. Une fois de plus, les Yello Care days livrent bien de secrets sur les techniques de réussite et de motivation au sein d’une entreprise citoyenne.

Aimé Dinguy’s N

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.