Côte d’Ivoire/Festival RFK SHOW: Les confidences de Justin Stanislas sur son épouse et Fulgence Kassy

La mobilisation est de mise autour de la 1ère édition du Festival RFK SHOW de Toumodi et Kokumbo.

Depuis la France, le Crooner Justin Stanislas et ses amis de la génération des années 80 sont dans le peloton. Tous pour Ful, ces artistes de gloire préparent également une belle fête à la mémoire de l’enfant de Kokumbo décédé le 20 janvier 1989.

28 ans après la mort de Ful, l’époux de la Marraine de Clignancourt, mère des artistes Ivoiriens, garde encore de bons souvenirs de l’ex-animateur de la Radiodiffusion Télévision Ivoirienne ( RTI). Aux côtés de l’Ong Showbiz Academy et social mandatée par la famille RFK, le Crooner salue l’action.

 » Rien n’est tard pour mieux faire. FUL mérite un digne hommage. Il a beaucoup fait. Surtout pour nous les artistes », a-t-il expliqué. Avant de rappeler : « C’est d’ ailleurs dans son sillage que j’ai rencontré La Marraine de Clignancourt qui voulait chanter en son temps. C’était en 1981. Elle est mon épouse aujourd’hui « . Cet auteur de la chanson Gnian Yohou ne cesse de remercier la famille biologique de l’animateur des émissions Podium, Jamboree, RFK Show, Nandjelet.

Je suis reconnaissant de la famille de Fulgence pour avoir sollicité mon épouse pour un festival hommage qui me permettra de revivre de bons souvenirs. Nos belles relations à l’époque. Avec BAILLY SPINTO et bien d’autres artistes de notre génération. Ful m’appelait affectueusement par mon petit nom du village, ATTOH BIDI », indique t-il non sans sonner la grande mobilisation dans la diaspora pour le Festival RFK Show de Toumodi et Kokumbo qui se tiendra du 19 au 21 janvier 2018.

Aimé Dinguy’s N.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.